jeudi 15 août 2013

Fête nationale du Liechtenstein - le 15 août

LIECHTENSTEIN
 Principauté du Liechtenstein - Fürstentum Liechtenstein
  
Le Liechtenstein est un tout petit (en superficie) État continental souverain d’Europe centrale, entouré par les cantons suisses de Saint Gall et des Grisons à l’ouest, et par le land autrichien du Vorarlberg à l’est. Le pays porte le nom de la dynastie gouvernante. Depuis 1712, le prince est toujours issu de la dynastie Liechtenstein initialement originaire de Basse-Autriche. La principauté est devenue effectivement indépendante avec la fondation de la Confédération du Rhin en 1806 et est étroitement liée à la Suisse sur le plan administratif et économique depuis l’introduction d’un traité douanier en 1923.
 La monarchie princière est membre des Nations Unies (ONU),  mais pas de l’Union européenne (UE).

  • Les armoiries du Liechtenstein sont celles des Princes et ce depuis le début, en 1623, bien avant l'indépendance acquise en 1806. Elles existent sous deux apparences: une forme simplifiée pour un usage courant, c'est un blason coupé d'or et de gueules (ci-contre à gauche) timbré de la couronne princière. Ce sont bien sûr les armes originelles de la maison de Liechtenstein remontant à la chevalerie du Saint Empire (voir historique, plus bas). C'est désormais la "marque" du pays sur tous les supports qui y font référence comme les plaques des automobiles, par exemple.
       Les grandes armoiries de la Principauté sont employées pour les documents et publications officielles , timbres, monnaies, passeports, bâtiments publics, ambassades, et tout ce qui se rapporte à la monarchie, évidemment. Le gouvernement peut délivrer un permis pour l'utilisation du grand blason national aussi aux particuliers, si c'est dans l'intérêt du pays.  Blason : Écartelé, au premier d'or à l'aigle de sable, couronnée d'or et portant sur la poitrine un croissant d'argent tréflé aux extrémités et au centre une croix tréflée, qui est de Silésie ; au second burelé d'or et de sable de huit pièces au crancelin de sinople posé en bande, qui est de Kuenring (différent du blason de Saxe par le fait qu'il débute pas une fasce d'or et non de sable) ; au troisième parti de gueules et d'argent, qui est de Troppau ; au quatrième d'or à la harpie de sable couronnée d'or, qui est de Rietberg ; à la pointe d'azur au cor de chasse d'or à la corde du même, qui est de Jägerndorf;  sur le tout, coupé d'or et de gueules, qui est de Liechtenstein.  L'écu est encadré d'un manteau de pourpre doublé d’hermines et timbré de la couronne princière. (source : http://www.liechtenstein.li) 



  • Le, ou plutôt les drapeaux de la Principauté du Liechtenstein sont nombreux. Le drapeau civil et national du Liechtenstein (1er à gauche ci-dessous) est composé de deux bandes horizontales d’égale hauteur bleue et rouge. Les couleurs sont présumées être celles de la famille princière au XVIIIe siècle. Une couronne en or figure dans la partie gauche de la bande bleue. La couronne fut ajoutée en 1937, après les Jeux Olympiques de Berlin, pour le différencier du drapeau d'Haïti dans les futures compétitions et éviter les confusions. Le dessin de la couronne a été légèrement modifié en 1982.
    A coté ( 1er drapeau à droite ) est le drapeau du Gouvernement et du Parlement avec les grandes armoiries.
    En dessous à gauche , le drapeau historique princier, jaune et rouge, reprenant les couleurs du blason de la maison de Liechtenstein et à droite l'étendard personnel du Prince du Liechtenstein depuis 1982. .





écusson de la police nationale
monnaies usuelle 1990 et
commémorative 1993

ovale et plaque automobiles






Chef de l'étatle Prince Hans-Adam II de Liechtenstein
Capitale administrativeVaduz
SuperficieTotale160 km²

Terre160 km²

Eau   0 km²
Pays frontaliersSuisse, Autriche.
Frontières76 km
Littoral  0 km
Extrêmes
  Point le plus haut :

Mt Grauspitz : 2 599 m.
  Point le plus bas :Ruggeller Riet :  433 m.
Population37 468 habitants
GentiléLiechtensteinois, liechtensteinoise
Langues usuellesallemand (officielle).
MonnaieFranc suisse (CHF)
Indicatif téléphonique423
Extension internet.li
Fête nationale15/08 - Assomption,
fête nationale et religieuse.
Devise nationaleFür Gott, Fürst und Vaterland
(Pour Dieu, le Prince et la patrie)
Indice de démocratie  non classé actuellement
Régime







.


Monarchie parlementaire et directe dirigée actuellement par le prince Hans-Adam II, qui est monté sur le trône à la mort de son père en 1989. Depuis 2004, son fils Aloïs assume en pratique toutes les fonctions de chef de l'État. Le Landtag est le Parlement du Liechtenstein, composé de 25 députés élus. Un gouvernement de cinq ministres assure la gestion des affaires courantes





quelques autres emblèmes historiques


Armoiries médiévales des Seigneurs
(Herren) von Liechtenstein qui possédaient
un fief en Basse-Autriche
dessin inspiré de l'Armorial de Gelre (1370-1386)
portrait de Karl I, Prince de Liechtenstein (1569-1627),
fondateur de la dynastie princière  actuelle
notez les armoiries en haut à gauche


Armoiries du Prince de Liechtenstein vers 1600,
telles que sur le portait de Karl Ier (tableau ci-dessus)
Armoiries du Prince de Liechtenstein vers 1623,
avec augmentation d'un quartier (enté) en pointe
Pennon datant de 1606.
Armoiries du Prince de Liechtenstein vers  ?,
avec augmentation d'un quartier : n°2 en chef , à senestre
Armoiries du Prince de Liechtenstein en 1886,
augmentation du quartier n°4 en pointe, à senestre
et telles qu'elles sont aujourd'hui. 
drapeaux de la Principauté , à gauche : de 1719 à 1921 , à droite de 1921 à 1937
 à gauche , drapeau alternatif : de 1852 à 1921, à droite drapeau de la Principauté ,de 1937 à 1982

ancienne carte postale montrant le château de Vaduz, les armoiries de la Principauté et celles des 11 uniques communes du pays : en haut, de gauche à droite : Mauren, Eschen, Ruggel, Gamprin, Schellenberg.
en bas, de gauche à droite et de haut en bas :  Balzers, Vaduz (ancien), Triesen, Triesenberg, Schaan et Planken.


15 août  ← pays précédent • pays suivant  →  ◙   15 août

Herald Productions


Aucun commentaire:

Publier un commentaire