mercredi 26 novembre 2014

Histoire parallèle : 26 novembre 1914-2014 -
les symboles des alliés de la France

N ous allons aujourd'hui faire un nouveau point sur  les emblèmes utilisés dans la propagande patriotique au cours de la Première Guerre Mondiale  (1900/1920).

  Le conflit, nous l'avons vu s'est étendu au-delà de l'Europe, mais aussi sur la plupart des continents et sur les océans, à travers les empires coloniaux des grandes puissances de l'époque. La propagande, est par le biais de l'image imprimée, le seul média populaire disponible à l'époque, est sensé exalter le sentiment patriotique des familles. Les textes dans les journaux, les livres, les discours politiques, sont davantage destinés aux gens aisés, du moins instruits. 

   Voici une nouvelle petite série d'images réunissant à ce jour, les sept nations autour de l'ex-Triple Entente :  France +Royaume-Uni +Russie, à l'origine , auxquelles il faut rajouter la Serbie, le Monténégro, la Belgique et le Japon.

"arbre généalogique" de la Triple Alliance, de bas en haut : 1er niveau : Russie, France,
Royaume-Uni, 2e niveau : Serbie, Belgique, 3e niveau : Japon et Monténégro ,
tous représentés par leur symboles nationaux.
carte anglaise : " les drapeaux des alliés et amis qui se battent pour la liberté" (à noter : l'absence injuste du Monténégro)

carte russe avec armoiries, intitulée "На нужды воиновъ" (Besoin de soldats)
avec les drapeaux et uniformes des mêmes six nations que la carte anglaise au-dessus
les sept nations et leurs chefs d'états : six monarques et un président de la République
carte britannique , traduction : " Unis pour la défense  du droit" - les alliés réduits à cinq nations, portrait du roi George V.
porte-cigarettes d'un soldat britannique qui a participé à la Bataille de la Somme
collection de l' Imperial War Museum - Londres (Royaume-Uni)
carte humoristique italienne ( l'Italie est observatrice en l’occurrence !) : Empires centraux contre Alliés,
représentés par les chefs d'états aux couleurs de leur pays, et au tir à la corde.
carte anglaise, traduction :  "le Droit est Force"
carte satirique française, toute l'Europe en guerre, avec comme texte: une parodie de fable de La Fontaine
carte française avec un texte ou poème patriotique en vers de Paul Déroulède,
écrivain et farouche nationaliste,  mort en janvier 1914
carte anglaise, traduction :   "Les Alliés - En avant pour la Victoire".
pendentif ( Musée de Besançon - France)
carte britannique :  "l'Unité c'est la force", le premier drapeau représente probablement l'Empire britannique ou l'Inde.
carte avec texte en français et en anglais
moineaux patriotiques : trop mignons !  mais en vrai, ce sont de drôles d'oiseaux qui sont sur les champs de bataille
alliés, sur les mers, aussi ...
(avec des pavillons de marine erronés pour le Japon et la Russie)
carte géographique anglaise montrant les forces en présence
Et pour terminer : une affiche pour évoquer les dominions de l'Empire britannique rassemblés, traduction  : "Nos drapeaux - l'Union fait la Force, pour la Foi, le Roi et l'Empire".



                 Herald Dick

lundi 24 novembre 2014

Hommage à Henri de Toulouse-Lautrec

Aujourd'hui le 24 novembre 2014, on célèbre le 150e anniversaire de la naissance du célèbre peintre et illustrateur français, qui immortalisa la vie des cabarets montmartrois et les nuits parisiennes de la fin du XIXe siècle :

http://daniel.derigal.free.fr/Oxygene%202014/asc927.htm
 Écartelé : aux premier et quatrième de gueules
à la croix vidée, cléchée et pommetée d’or (Toulouse) ;
 aux deuxième et troisième de gueules au lion d'or (Lautrec).
portrait de Toulouse-Lautrec, photo

.

 Henri de Toulouse-Lautrec

 (• Albi 1864 - † Saint-André-du-Bois 1901)

Henri Marie Raymond de Toulouse-Lautrec-Monfa
• né à Albi le 24 novembre 1864 
• mort au château de Malromé (propriété familiale), en Gironde, le 9 septembre 1901


Comtes de Toulouse
maison de Lautrec
Fils du comte Alphonse de Toulouse-Lautrec-Monfa (1838-1913) et d'Adèle Tapié de Celeyran (1841-1930), il a grandi entre Albi, le château du Bosc (demeure de ses grands-parents) et le château de Celeyran. Henri de Toulouse-Lautrec est né dans l'une des plus vieilles familles de France, descendant en effet en droite ligne des comtes de Toulouse, qui furent jusqu'au XIIIe siècle parmi les plus puissants féodaux du royaume. Cependant, cette branche cadette, malgré son nom illustre, ne vit que comme une famille aisée de la noblesse de province.
Double portrait de H. de T-L , photo-montage
signé Maurice Guibert, vers 1900
premier timbre de la Poste française émis en 1958

affiche signée H. de T-L  pour le Cabaret
 d'Aristide Bruant -1892
En 1878, deux accidents, dus en fait à une malformation osseuse, arrêtèrent sa croissance et le laissèrent difforme. C'est à cette époque qu'il commença à peindre et à dessiner, suivant les conseils de René Princeteau et de John Lewis Brown, peintres amis de la famille. En 1882, il vint étudier à Paris auprès des peintres académiques Léon Bonnat et Fernand Cormon, chez qui il rencontra Vincent Van Gogh. Il visita également les expositions impressionnistes, s'intéressa aux estampes japonaises, alors en vogue à l'époque, et devint un admirateur inconditionnel d'Edgar Degas. Vers 1885, il commença à fréquenter le Mirliton, cabaret d'Aristide Bruant — dont il illustra les plus célèbres chansons — et devint bientôt le peintre de la vie nocturne parisienne. L'univers factice et animé des cabarets et du music-hall — en particulier du Moulin-Rouge —, des théâtres et des maisons closes, constitua en effet l'essentiel de son œuvre. Usant de déploiements d'arabesques et d'aplats colorés, de contre-plongées et de cadrages particuliers, Lautrec n'eut pas son pareil pour saisir la gaieté d'un soir des cafés-concerts (l'Entrée de la Goulue, 1892, musée Toulouse-Lautrec, Albi), les paillettes factices des danseuses (Jane Avril entrant au Moulin-Rouge, 1892, Courtauld Gallery, Londres), ou la vie misérable des filles des maisons-closes (Au salon de la rue des Moulins, 1894, musée Toulouse-Lautrec).

autre affiche célèbre de H. de T-L (1896)
monogramme,  signature de  H. de T-L  






 
Au Moulin Rouge : "dressage des nouvelles" par Valentin le Désossé , tableau de H. de T-L ( 1890/1891)

deuxième timbre de la Poste française émis en 1965:
 tableau : «L´anglaise du Star au Havre» (1899)
Passionné par l'expression humaine, par le trait vrai qui révèle tout l'être, doué d'une pénétration d'analyse et d'une sensibilité exacerbée, Lautrec sut saisir dans chacune de ses œuvres, peintures, dessins, caricatures, illustrations ou affiches, le secret de l'âme humaine. Il immortalisa ainsi les grandes vedettes de l'époque, Valentin le Désossé et Marcelle Lender, la Goulue, et Yvette Guilbert. Mais, à partir de 1895, sa santé devint de plus en plus fragile, sans cesse agressée par de constants abus d'alcool. En 1901, il subit une attaque paralysante à laquelle il succomba à l'âge de trente-sept ans. Créateur prolifique, Toulouse-Lautrec laissa un nombre considérable de tableaux, de dessins, de gravures, de lithographies et d'affiches que sa mère offrit à la ville d'Albi pour constituer le musée Toulouse-Lautrec.


.
troisième timbre de la Poste française émis en 2001
pour le centenaire de la mort de Toulouse-Lautrec :
 tableau : «Yvette Guilbert chantant "Linger, Longer, Loo"» (1894)
carte postale illustrée signée Lauprêtre représentant le département du Tarn, avec ses monuments, ses ressources et ses célébrités
 et notamment Toulouse-Lautrec au centre à côté de la cathédrale d'Albi, et le blason d'Albi - détails ci-dessous


Une commune française de la région d'origine de la famille : le Tarn, a choisi d'honorer le grand artiste dans ses armoiries en 1987 :   

armoiries de la commune de Montfa (Tarn) : 
"De gueules au château de Montfa d'or ajouré et flanqué à dextre et
 à senestre de deux tours couvertes, au lion du même (qui est de Lautrec)
issant du toit du château et tenant dans ses pattes une croix évidée,
 cléchée et pommetée d'or (qui est de Toulouse) au canton dextre du chef,
 le château posé sur un coupeau de sinople (le Mont Fa) chargé du monogramme
du peintre de Toulouse-Lautrec de sable".
Soutiens : deux sauvages avec leurs massues, rinceaux, pampres de vigne
Cimier : le château troubadour de Montfa qui a appartenu à la famille
 de Toulouse-Lautrec, branche Montfa.


• Site du Musée Toulouse-Lautrec, à Albi : → ICI
• autre site intéressant pour découvrir l'artiste
et visiter son œuvre :  → ICI





                      Herald, le désossé
Toulouse-Lautrec by Google

dimanche 23 novembre 2014

Philatélie - novembre 2014 (archives)

Nouvelle synthèse à propos des thèmes associés de l'héraldique et de la philatélie: voici un récapitulatif, que je ne prétend pas être exhaustif, des timbres et autres produits philatéliques parus ou signalés en cours d'année 2014, tous pays confondus.

Russie  : centenaire de la ville de Kyzyl (République autonome de Touva)
timbre, détail armoiries,  cachet et bloc_feuillet



Russie : armoiries de la ville et du kraï de Krasnodar
Russie  : 100e anniversaire de la République autonome
 de Touva , sujet fédéral de la Russie
timbre isolé et feuillet ci-dessous
 
Russie : ville de Serguiev Possad



Israël  : l'agglomération de Tel-Aviv, détail de l'emblème sur la vignette et sa vraie représentation



Estonie  : blason de la commune de Saue 
et enveloppe premier jour (ci-dessous)



Aurigny :  25 ans d'émissions de timbres pour Aurigny, armoiries et drapeaux


Aurigny :  proposition d'achèvement de la Tapisserie de Bayeux par un atelier artistique d'Aurigny
 (feuillets, enveloppe premier jour et timbres isolés) voir le dossier →  





Monaco :  série des anciens fiefs de la maison Grimaldi en France : le Cantal
Monaco :  carnet de timbres d'usage courant

Monaco :  bicentenaire du Traité de Paris rétablissant la souveraineté
 et fixant les frontières de la Principauté après l'annexion française 
sous la Révolution et le 1er Empire

Cuba :  110e anniversaire des relations entre Cuba et Haïti

Portugal et Mexique :  émissions conjointes pour la célébration des relations entre les deux pays






Ile de Man  :  Millénaire de la bataille de Clontarf (1014) : victoire des irlandais du roi Brian Boru sur les Vikings , légende de la création de la bannière au corbeau.
enveloppe Premier Jour ci-dessous


Uruguay : 185e anniversaire du Batallón Florida , 
formation militaire d'Infanterie
Pays-Bas : bloc-feuillet : 10e participation à la Coupe du Monde de football ;
 les pays-Bas sont représentés par le lion couronné extrait des armoiries nationales.
Saint-Marin : football, le club de la Juventus de Turin champion d'Italie 2013-2014 , emblème incorporant le blason de Turin

Italie : 100e anniversaire du Comité Olympique
 National Italien

Italie et Saint-Marin : 75e anniversaire du traité d'amitié entre l’Italie
 et la République de Saint-Marin

Saint-Marin : châteaux de la République de saint-Marin avec leurs armoiries
Ordre souverain militaire de Malte : nouveaux timbres d'usage courant

Azerbaïdjan: 65e anniversaire de la ville de Sumgayit, emblème a droite

Bolivie : 100e anniversaire du club de 
football de La Paz

France : bloc-feuillet : les Grandes de l'Histoire de France : anniversaires de la naissance de Saint -Louis  et de la bataille de Bouvines :1214  (voir détails des timbres ci-dessous).


Guinée : 1er anniversaire du pontificat du Pape François, bloc-feuillet avec ses armoiries
Togo : 1er anniversaire du pontificat du Pape François, 
bloc-feuillet avec ses armoiries
Burundi : les papes François et Benoit XVI, blocs-feuillets avec leurs armoiries
Bequia (Saint-Vincent-et-Grenadines) : rencontre du pape François et de la reine Elizabeth II,
blocs feuillets avec armoiries respectives

Espagne  : hommage au pape Jean-Paul II
emblème et drapeau du Vatican.



Malte  : bloc-feuillet, canonisation des papes Jean XXIII et Jean-Paul II


 
Roumanie  : célébration de la ville d'Arad (détail des armoiries, ci-dessous)






Estonie  : blason de la commune de Võru


Espagne :  la marque "Espagne" , feuillet , timbre isolé ci-dessous


Espagne :  millénaire de la ville (du royaume) de Badajoz (Estrémadure)

Andorre :  timbres d'usage courant : armoiries de la Principauté, en feuillet


Hongrie :  hommage aux Œuvres 
de l'Ordre de Malte



 
Royaume-Uni :  anciennes locomotives de la compagnie Great Western Railway ( dont l'emblème était formé des blasons de Londres et de Bristol , détails ci-dessous)




Arménie : ancien royaume arménien de Cilicie (en Turquie de nos jours) - XIIe/XIVe siècles
Arménie : rois Levon III et Keran d'Arménie - monnaies et fond carte ancienne avec armoiries.



Vous pouvez consulter les dernières nouveautés →


ASAP

          Phila Dick