lundi 18 septembre 2017

Canada : la ville de Montréal inaugure de nouvelles armoiries soulignant l'apport des Premières Nations autochtones

 V oici seulement quelques sept ou huit semaines, je vous présentais les blasons des 15 plus grandes villes du Canada (voir →  ICI), avec en particulier un petit commentaire sur l'origine des armoiries de la ville n°2 : Montréal, en fin de sujet. Eh bien, l'actualité vient de rendre désormais mon sujet partiellement un peu obsolète ! En effet, les responsables politiques de la grande cité québecoise, à commencer par le maire de Montréal, Denis Coderre, et le chef de l'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador, Ghislain Picard ont voulu réparer un oubli historique qui affectait son blason. Par ce geste fortement symbolique, cette modification est faite dans un processus de réconciliation avec les premières nations en cette année de célébrations du 375e anniversaire de fondation de Montréal.
🍁   Le 13 septembre 2017, lors de la journée de célébration du 10e anniversaire de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, la Ville de Montréal a donc présenté ses nouvelles armoiries et son nouveau drapeau qui intègrent un pin blanc à titre de symbole des Peuples autochtones et représentant la paix, l’harmonie et la concorde.
les nouvelles armoiries de Montréal officialisées le 13 septembre 2017
  •   Les armes de la ville de Montréal peuvent désormais se blasonner ainsi :
    « D'argent à une croix de gueules nouée au centre, chargée en cœur d'un pin blanc arraché d'or;  cantonnée au premier d'une fleur de lys d'azur; au deuxième d'une rose de gueules tigée, feuillée et pointée de sinople; au troisième d'un chardon du même, fleuri de pourpre; au quatrième d'un trèfle de sinople. »
  • Ornements extérieurs:
    « Timbré d'un bourrelet d'argent et de gueules surmonté d'un castor couché sur un écot au naturel. L'écu entouré d'un rinceau de feuilles d'érable de sinople, et d'un listel d'argent portant la devise en capitales de sable : "CONCORDIA SALUS"  »

 - à noter que le bourrelet posé sur l'écu est lui aussi nouveau. Rien n'est dit à son sujet dans la communication. Commun dans les armoiries d'inspiration britannique, il ne figurait pas dans celles de Montréal jusqu'à ce jour (voir ci-dessous).
armoiries de Montréal, version 1938
cliquer sur le lien ci-dessous pour lire la suite :

mercredi 13 septembre 2017

Héraldique médiévale : le Grand Armorial Équestre de la Toison d'Or - 6e épisode

 (archivage d'un précédent onglet consacré aux images du Moyen-âge)

  Nous reprenons la destination du XVè siècle en Bourgogne ducale, à l'époque du Duc Philippe III , le Bon (1396-1467). Rappelons que la particularité de cet armorial est de mêler des pages d'écus armoriés rangés en 5 rangs de 5 ou 4 écus par page,  avec des planches où sont figurés les grands princes et seigneurs, montés à cheval, parés pour le tournoi en tenue héraldique complète y compris le harnachement de l'animal : absolument exceptionnelles de beauté !
  Des inscriptions en lettres gothiques ou simple cursives permettent d'identifier à coup sûr les personnages y compris sur bon nombre d'esquisses.
  L'auteur présumé,  Jean Lefèvre de Saint-Rémy (1395 -1468), était Roi d'Armes de la Toison d'Or à la cour du Duc de Bourgogne.  En tout : 167 folios de papier très épais , avec les marges un peu rognées ou dégradées parfois, nous dévoilent  890 écus venant de l'Europe entière et  80 figures équestres , plus 23 esquisses inachevées. Le manuscrit est,  c'est très dommage, incomplet pour certains royaumes:  en Espagne, Portugal, Italie et la partie sud-ouest du Royaume de France. Mais il n'en demeure pas moins un extraordinaire recueil de la chevalerie de la première moitié du XVè siècle.


le Duc de Brabant * - folio N°11
" de sable au lion d'or, armé et lampassé de gueules"
 heaume à grille, lambrequins d'hermine, cimier: une queue de paon 
dans un vol de plumes de paon sommées d'hermine,
étoffes à doublure rouges - cheval gris pommelé.
inscription du haut en gothique en lettres noires :
 "le_duc_de_brabant"


(*) Il peut s'agir de Jean IV, duc de Brabant et de Limbourg (1403-1427), ou de son frère cadet Philippe qui lui succède en 1427 mais meurt en 1430, les deux étant sans enfants légitimes. Après quoi le duché revient à Philippe III, Duc de Bourgogne.


le Duc de Souabe *folio N° 16
 "d'argent à neuf fusées accolées de gueules"
 heaume à grille, cimier: un bonnet d'argent de type bonnet phrygien
étoffes à doublure bleues - cheval blanc.  
inscription du haut en gothique en lettres bleues :
 "le_duc_de_zuaven"


(*) L'ancien pays de Souabe, situé entre la Forêt Noire, la Thuringe, la Bavière et la Suisse fut le berceau du peuple des Suèves, dont on retrouve l'étymologie, et qui envahirent l'Europe occidentale jusque dans la péninsule ibérique, durant le Haut Moyen-âge. Il fut érigé en duché au Xe siècle et le dernier duc de Souabe sera Conrad IV de Hohenstaufen, qui décèdera en 1268 sans descendance. C'est d'ailleurs davantage avec les armes des Hohenstaufen ("d'or à trois lions léopardés de sable, l'un sur l'autre") que le duché était connu dans les armoriaux. Il en reste quand même ce magnifique feuillet d'armorial équestre pour nous rappeler avantageusement l'ancien blason historique. Au milieu du XIIIe siècle, le duché sera éclaté en plus petites seigneuries, villes et abbayes libres de l'Empire. Ne reste désormais du nom de Souabe que la région géographique.



marches d'Autriche - folio N° 20vo
descriptif ci-dessous



    • (le seigneur de )  Mersz   (Vogt von Mätsch)   
    • (le seigneur de )  Erck   (Arck ou Erck ou Arco)   
    • (le seigneur de )  Frunspergher   (von Freundsberg) 
    • (le seigneur de )  Castelberck ( ~ Kastelberg : possesseur non identifié)
    • (le seigneur de )  Welfer

    • (le seigneur de )  Winnecker  (Weinegg)
    • (le seigneur de )  Voux (Fuchs)   armes parlantes ( Fuchs = renard) 
    • (le seigneur de )  Passevyr (Parsberg)
    • (le seigneur de )  Sebner (Sebner zum Reiffenstein)  
    • (le seigneur de )  Gruffenstain (Greifenstein)   armes parlantes ( Greif = griffon) 

    • (le seigneur de )  ...evenperger ( Löwenberg )  
    • (le seigneur de )  Mesze    possesseur non identifié
    • (le seigneur de )  Fromioner (Fürmion) 
    • (le seigneur de )  Fromioner (Fürmion) 
    • (le seigneur de )  Anneperger  (von Annenberg)               

    • (le seigneur de )   Lichtenperger ( Liechtenberg)            
    • (le seigneur de )   Caltenburg (Kettenburg)                 
    • (le seigneur de )   Trouzen (Trautson)  
    • (le seigneur de )   Spies (Spiess) 
    • (le seigneur de )   Hael  (Hael von Suntheim ou Sontheim)

    • (le seigneur de )   Connigspergher (Königsberg) 
    • (le seigneur de )   Montagie 
    • (le seigneur  )      Druczaes van Mullen  (Truchseß von Müllen)   armes parlantes (Mühle= moulin)        
    • (le seigneur de )   Hertenvolder   (Hertenfeld)  
    • (le seigneur de )   Jagher (Jäger)   armes parlantes ( Jäger= chasseur) 
cliquer sur le lien ci-dessous pour lire la suite :

vendredi 8 septembre 2017

La Vuelta a España 2017 - le Tour d'Espagne en blasons - suite et fin de la 3e semaine, le final dans les Asturies et l'arrivée à Madrid

emblème officiel de la Principauté
des Asturies
  Nous voici de retour pour la dernière fois cette année sur les routes d'Espagne (voir le précédent chapitre → ICI), pour vivre les dernières étapes toujours au détour de paysages grandioses, dans le nord du pays. Nous retrouverons la côte atlantique avec les montagnes des Asturies, puis un dernier saut de puce nous ramènera dans la région de Madrid, avant de mettre pied à terre sur la Plaza de Cibeles.  Sur le tracé,  nous revisiterons ou nous découvrirons encore quelques dernières villes ou villages de grand intérêt historique ou touristique. Si les classements sont presque établis désormais, sauf accidents, il reste néanmoins quelques grands moments de bravoure à négocier, tel que le terrible alto de l'Angliru, classé parmi les cols les plus difficiles du monde par les cyclistes !
  Mais la partie sportive en elle-même n'est pas le choix thématique de ce blog.
Notre petit sujet sur l'héraldique espagnole, toujours autant dépaysant, qui va nous balader dans l'Histoire et la géographie de l'Espagne, devrait être encore passionnant. La spécificité de cette héraldique est l'usage presque exclusif de partitions très simples : coupés, partis, écartelés, écussons, et l'usage immodéré de la bordure, chargée de meubles divers ou d'inscriptions qui apportent souvent un éclairage complémentaire sur l'Histoire de la ville ou de la province.

📌 Comme dans les premiers volets, j'ai rajouté aux villes de départ et d'arrivée, 3 blasons de villes ou de communes (municipios) supplémentaires, traversées par les coureurs sur leur itinéraire, pour l’intérêt historique, géographique et surtout héraldique qu'ils apportent.
la carte de la troisième et dernière semaine du parcours (cliquer sur l'image pour l'agrandir)
drapeau de la Principauté des Asturies
Communauté autonome de Madrid
vue aérienne de Gijon, avec la péninsule de Cimadevilla qui sépare la plage de San Lorenzo du port de plaisance et la plage de
 Poniente (au centre et en bas) -  © photo : site www.apartamentoscapua. com

19e étape - Vendredi 8 Septembre 2017  :
  Caso  ~  Parque Natural de Redes   -    Gijón


 la curieuse version du blason
de Caso sur Wikipedia ▲

•  Caso
     Communauté autonome (Principauté) des Asturies.
○ Blason : " Écu parti, au premier d'azur à la Croix de la Victoire, d'or incrustée de pierres précieuses avec accrochées sous ses bras les lettres grecques alpha majuscule et oméga minuscule, surmontée en orle de l’inscription en lettres majuscules d'or:  "EL BIEN DEL CIELO" (le Bien du Ciel) et soutenue en pointe des mots "NOS VINO" (est venu à nous) également en lettres d'or; au deuxième d'azur (ou d'argent), sur une plaine et aux pieds de montagnes de sinople, un taureau passant d'or, surmonté de nuages d'argent".
Timbre : couronne royale fermée.

🌳El Parque Natural de Redes (site internet → 🐗) est comme son nom l'indique un espace naturel protégé situé dans le secteur central-oriental des Monts Cantabriques, au sud des Asturies, occupant une superficie de 37 803 hectares. Le parc est également une réserve de biosphère, reconnue par l'Unesco depuis 2001 où s'étendent des forêts de hêtres et de chênes qui abritent plus de 50 espèces de mammifères et 130 d'oiseaux.

cliquer sur le lien ci-dessous pour lire la suite :

mardi 5 septembre 2017

La Vuelta a España 2017 - le Tour d'Espagne en blasons - début de la 3e semaine, en Navarre, La Rioja, Castille-et-León et Cantabrie

emblème officiel du Gouvernement
de la Communauté autonome
de La Rioja.
  Nous voici de retour sur les routes d'Espagne (voir le précédent chapitre → ICI), pour vivre la troisième et dernière semaine de dépaysement total dans des paysages grandioses, mais cette fois dans le nord du pays. La côte atlantique et les montagnes de la Cordillère cantabrique sauront séduire ceux qui cherchent une autre Espagne que celle des cartes postales de vacances. Et au passage nous revisiterons ou nous découvrirons encore quelques villes ou villages de grand intérêt historique ou touristique. Mais pour ce qui est des dénivelés, ce ne sera pas une promenade de tout repos pour les coureurs.
  Mais la partie sportive en elle-même n'est pas le choix thématique de ce blog.
 Toutefois notre petit sujet sur l'héraldique espagnole, non moins dépaysant, qui va nous balader dans l'Histoire et la géographie de l'Espagne, devrait être aussi vraiment passionnant. La spécificité de cette héraldique est l'usage presque exclusif de partitions très simples : coupés, partis, écartelés, écussons, et l'usage immodéré de la bordure, chargée de meubles divers ou d'inscriptions qui apportent souvent un éclairage complémentaire sur l'Histoire de la ville ou de la province.

📌 Comme dans les premiers volets, j'ai rajouté aux villes de départ et d'arrivée, 3 blasons de villes ou de communes (municipios) supplémentaires, traversées par les coureurs sur leur itinéraire, pour l’intérêt historique, géographique et surtout héraldique qu'ils apportent.
la carte du début de la troisième semaine du parcours (cliquer sur l'image pour l'agrandir)
drapeau de la Communauté forale de Navarre
Communauté autonome de La Rioja
drapeau de la Province de Burgos
Communauté autonome de Cantabrie

vue aérienne du Curcuit de Navarre, près de la petite ville de Los Arcos, construit pour les sports mécaniques et inauguré en 2010
.

16e étape - Mardi 5 Septembre 2017  :
Circuito de Navarra   -   Logroño
(épreuve contre la montre individuel)


•  Circuito de Navarra / 
      le Circuit de Navarre
(commune de Los Arcos
Communauté forale de Navarre.
○ Blason (de Los Arcos) : " Écu espagnol coupé au premier d'azur (ou de sinople) à deux arcs d'or, couchés et posés l'un sur l'autre, au deuxième de gueules au château d'or maçonné, ouvert et ajouré d'azur; à la bordure de gueules chargé des chaînes de Navarre".
Timbre : Couronne royale ouverte.

Ce sont bien sûr des armes parlantes, arcos = arcs en espagnol.






Viana
(C. F. de Navarre)


Sansol 
(Communauté forale 
de Navarre)
Torres del Río
(Communauté forale 
de Navarre) - armes parlantes


•  Logroño
     Communauté autonome de La Rioja
○ Blason : " Écu de type français, d'azur au pont fortifié à quatre arches sommé de trois tours, celle du milieu plus haute que les deux latérales, le tout d'or maçonné et ajouré de sable, sur une rivière composée de trois burelles ondées d'argent ; bordure d'azur à trois fleurs de lis d'or : deux en chef , une en pointe, intercalées entre les mots de l'inscription  en lettres capitales également d'or :  "MUY NOBLE Y MUY LEAL CIUDAD DE LOGROÑO".
Timbre : Couronne royale ouverte.

•  Cette image représente le vieux pont roman du XIIe s. sur l'Ebre, démoli en 1871 et remplacé par un pont de pierre plus large. Il est traversé par le chemin des pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle.

La devise "Muy noble y muy leal ciudad ..." qui se traduit par "la très noble et très loyale ville de... "  est très courante dans l'héraldique civique espagnole, parfois avec encore d'autres qualificatifs supplémentaires. Un grand nombre de villes portent cette inscription sur l'écu lui-même, octroyée en reconnaissance, par les rois dont elles dépendaient.



17e étape - Mercredi 6 Septembre 2017  :
Villadiego   -    Los Machucos  ~ Monumento Vaca Pasiega

•  Villadiego  
Communauté autonome de Castille et León - Province de Burgos.
○ Blason : "Écartelé, aux 1er  et 4e, de gueules au château d'or,maçonné de sable, ouvert et ajouré d'azur (armes de Castille), aux 2e et 3e d'argent au lion de gueules, couronné d'or (armes de León); un écusson en losange carré brochant sur le tout : d'argent au buste du comte Diego Porcelos, de carnation, barbu, habillé de gueules, couronné d'or".
Timbre : couronne royale fermée.

• Diego Rodriguez (855-885), qui est représenté en buste sur les armes et qui a donné son nom à la ville, également connu sous le nom de Diego Porcelos, a été comte de Castille (873- 885) après la mort de son père Rodrigo de Castille. C'est lui qui a fondé la ville de Burgos en 884 et donc aussi celle de Villadiego, la "Ville de Diego".


Villarcayo
province de  Burgos
(C.A.  de Castille et León)
les deux figures humaines
représentent les anciens comtes
de Castille, fondateurs de la cité.
Liérganes
(Communauté autonome
 de Cantabrie)
un vieux pont roman asymérique
surmonté d'un canon, qui rappelle
la présence des anciennes fonderies
royales de canons de La Cavada

Merindad de Montija
province de  Burgos
(C.A.  de Castille et León)
selon une légende, cinq pains chauds
 (symbolisés par les besants) malgré la pénurie,
furent jetés du haut des murailles vers les
 Maures qui assiégeaient le château pour leur
 faire croire qu'ils ne manquaient de rien.
 Et cela fonctionna : le siège fut levé !



•  Los Machucos  ~ Monumento a la Vaca Pasiega
(commune de Arredondo
Communauté autonome de Cantabrie.
○ Blason (d' Arredondo): "Coupé d'or à l'arbre arraché de sinople et d'azur au saumon d'argent tacheté de sable".
Timbre : couronne royale fermée.


Arredondo était autrefois connue comme "la capitale du monde",
 car de là ont émigré de nombreux "Indiens" vers l'Amérique, où ils
ont fait fortune et quand ils sont rentrés, ils se sont réinstallés et
retrouvés dans la ville avec grands bénéfices et richesses


Le monument en honneur de la vache "Pasiega", qui est une race de vache rustique locale qui avait presque totalement disparu des montagnes de Cantabrie (voir → ICI) et qui a été miraculeusement sauvée de l'extinction.
 Il est situé au niveau du point de vue de Los Machucos. La pauvre vache (le monument) a malheureusement subi elle aussi des outrages des vandales qui ont cassé ses cornes (photo de gauche) . La photo de droite la montre telle qu'elle était en 2011.
 Los Machucos est un point en hauteur de la Cantabrie qui tiendra lieu d'arrivée d'étape du type pour puncheurs hyper-costauds. Depuis Arredondo, se dessine une route de 14 kms sculptée dans les flancs de la montagne. Plus connu sous le nom de Collado de la Espina , ce véritable chemin de croix cycliste offre de nombreux passages à plus de 20% et même une portion à 28% ! Au sommet, à 880 mètres, le panorama livre une vue imprenable sur le Parc Naturel Collados del Asón.



18e étape - Jeudi 7 Septembre 2017  :
 Suances   -    Santo Toribio de Liébana


•  Suances  
   Communauté autonome de Cantabrie.
○ Blason : "Coupé, au premier parti, en 1 d'argent au chêne de sinople fûté au naturel, accosté de deux hommes de carnation, habillés de sable, affrontés et se serrant la main, en 2 d'or à la tour de gueules ouverte et ajourée du champ; au deuxième d'azur à la nef  habillée et pavillonnée d'argent, voguant sur une mer fascée ondée d'argent et d'azur de six pièces".  
  Timbre : couronne royale fermée.

Le premier quartier, insolite, qui nécessite une explication, rappelle qu'une tradition ancienne du conseil municipal (el  ayuntamiento) est de se réunir sous un chêne et d'approuver les résolutions en se serrant la main.
La tour du deuxième quartier symbolise la Tour de Vega, érigée par cette famille au XVe siècle.
Le quartier inférieur rappelle l'activité maritime qui était au plus fort aux XVIIe et XVIIIe siècles.

Comillas
(Communauté autonome de Cantabrie)
cette scène maritime avec la Torre del Oro
représente la conquête  au XIIIe s.
 de la ville de Séville par les capitaines
 cantabriens pour le compte du roi
Ferdinand III de Castille.
Potes
(C.A. de Cantabrie)
 le pont est celui qui franchit
le  Río Quiviesa et la tour
est la Torre del Infantado,
(XIV s.) siège de la mairie.
Ruente
(C.A. de Cantabrie)
 les quatre figures représentent
chacune un des quatre villages
composant le municipio (commune):
Barcenillas, Lamiña, Ruente et Ucieda




•  Monasterio de Santo Toribio de Liébana
(commune de Camaleño
Communauté autonome de Cantabrie.
○ Blason (de Camaleño): "De sinople à la croix reliquaire du Lignum Crucis, d'or ".
  Timbre : couronne royale fermée.

•  Cette  croix reliquaire, la Lignum Crucis, supposée contenir un fragment de la Vraie Croix est un  objet d'orfèvrerie du XVIe siècle. Elle est  conservée dans le trésor du monastère de Santo Toribio de Liébana, situé sur le territoire de cette municipalité de Camaleño.



façade du monastère Santo Toribio de Liébana, édifice construit et remanié du VIe au  XVIIe siècle, non loin duquel se déroulera le final d'étape spectaculaire, après une ascension en forte pente sur 3 kms pour atteindre le sommet à 510 m. d'altitude.


.



Rendez-vous vendredi prochain pour la suite .... → ICI





💻 Pour suivre la course, étape par étape par les cartes, les classements et les statistiques, etc...je vous invite à consulter l'excellent site de La Vuelta 2017 → ICI  (en trois langues : ES/FR/EN)

📺 📱 Et/ou les vidéos en replay sur la chaîne Tiz-Cycling (langue : EN), dans le menu : "Grand Tours" → ICI


💶 Crédits :
- cartes :  www.lavuelta.com
- blasons ( vous pouvez visualiser les références des dessins en passant la souris sur les images) :
en majorité :   es.wikipedia.org  ou commons.wikimedia.org
- les logos viennent des sites officiels de chaque commune ou institutions.



             Herald Dick
cartes des provinces visitées au début de la 3e semaine (zones colorées)