vendredi 27 mars 2020

Nec mergitur item

 📱 Dans cette période actuelle, surréaliste, de folie sanitaire et d'angoisse généralisée de par le monde, à propos de la pandémie du coronavirus Covid-19, un bon nombre d'évènements passent au second plan, voire totalement à la trappe, tant leur médiatisation est devenue quasi inexistante. Mais c'est bien normal, du moins logique, au vu de la crise mondiale qui se développe, amplifiée de jour en jour, dans des proportions effarantes, par l'entremise des chaines d'infos continues, des réseaux sociaux et sur internet.
  Toutefois, il nous a été tout de même rapporté, augmentant encore un peu notre tristesse, le décès de l'immense artiste Albert Uderzo, le 24 mars 2020, à l'âge de 92 ans, mais sans rapport avec l'épidémie. Il était le père, co-créateur avec son ami René Goscinny, décédé lui en 1977, d'un des personnages de bande dessinée le plus connu au monde: Astérix le Gaulois. Ce fils d'un couple d'immigrés italiens, né en 1937 à Fismes dans la Marne, résidait dans un hôtel particulier de Neuilly-sur-Seine. Il était riche, certes, grâce aux 370 millions d'albums vendus dans le monde (traduits en 111 langues ou dialectes), une quinzaine de films (animation et cinéma), un parc de loisirs (le Parc Astérix), des produits dérivés par centaines, mais c'était un homme resté toujours modeste et discret.
 Quel est le rapport avec l'héraldique, me direz-vous ? Eh bien oui, il y en a un petit, car ce passionné touche-à-tout qui avait acheté une maison à la campagne, à la fois près de Paris mais loin du tumulte de la vie parisienne, avait offert à son petit village d'adoption, un joli cadeau qui perpétuera son passage dans ces lieux: des armoiries municipales dessinées par lui.

armoiries de la commune de Le Tartre-Gaudran dans le département des
Yvelines, en région Ile-de-France : "De gueules au sabot d'argent voguant sur une
 mer fascée ondée d'azur et d'argent de six pièces; au chef d'azur chargé de trois
 fleurs de lis mal ordonnées d'or, le sabot mâté et voilé d'argent brochant sur le chef "
(document de la commune -  armorial de france.fr)
.
Armoiries de la ville de Paris dessinées par Robert Louis
   Le blason de cette petite commune des Yvelines (la moins peuplée du département avec seulement 35 habitants recensés en 2017):  Le Tartre-Gaudran fut dessiné en 1993 par Albert Uderzo. Il s'est inspiré de celui de la ville de Paris (ci-contre), mais la nef y est remplacée par un sabot flottant qui symbolise la tradition rurale du petit village. De plus, la commune a adopté comme devise "Nec mergitur item " (« Il ne coule pas non plus »), une autre référence à Paris, dont la devise est on le sait: "Fluctuat nec mergitur " (« Il tangue mais ne sombre pas »), s'agissant de la nef représentée sur les armes. C'est une manière pour la commune la moins peuplée d'Île-de-France de damer le pion à la capitale si proche, par ce clin d'œil basé sur le statut agricole de la commune.
La minuscule mairie de la commune de 35 habitants








 Et aussi c'est une allusion à l’esprit de résistance de village gaulois des gaudréaniens. En effet, Albert Uderzo, y possédait un pied-à-terre depuis plus de 40 ans. Le chemin qui mène à sa propriété s'appelle l'allée de la Serpe d'or, nom qui a été donné par la municipalité en référence à l'album d'Astérix qui porte ce titre (voir couverture plus bas).


L’allée de la Serpe d’Or au Tartre-Gaudran qui mène à la propriété d’Albert Uderzo avec
une belle plaque armoriée -  photo © Maire du Tartre-Gaudran
Le 2e album d'Astérix : La Serpe d'Or, des éditions Dargaud,
 sorti en 1962. Une première version de l'histoire avait été
publiée sous forme de feuilleton dans le journal de bandes
dessinées Pilote à partir du mois d'août 1960
timbre émis en 1999 dans une série de La Poste et dessiné
par A. Uderzo lui-même, en  hommage aux 40 ans du tout
 premier numéro du journal Pilote où fut révélé
le personnage d'Astérix le Gaulois, le 29 octobre 1959.

Albert Uderzo (1927-2020) avec ses "enfants" artistiques : Obélix, Idéfix et Astérix, dans sa demeure principale de Neuilly-sur-Seine
près de Paris. photo © Philippe de Poulpiquet - quotidien Le Parisien.
Les armoiries dessinées par A. Uderzo, reproduites sur une plaque émaillée
 et fixée sur un mur du village  - photo © Maire du Tartre-Gaudran



🗯  Adieu, Monsieur Albert, votre œuvre est immense et les bienfaits qu'elle a engendré dans nos cœurs d'enfants puis encore comme adultes, depuis trois générations, sont irremplaçables ...

💻  Je vous invite à relire un ancien article que j'avais publié en 2012 (presque 8 ans déjà !) sur la perception des ancêtres Gaulois dans l'héraldique municipale, avec un graphisme en hommage à Uderzo, voir  → ICI


 💶 crédits :
passer votre souris  sur les images pour lire la source documentaire de chacune. 
○ textes, infos, références :
- fr.wikipedia.org/wiki/Le_Tartre-Gaudran
- actu.fr/ile-de-france/rambouillet_78517/yvelines-tartre-gaudran-albert-uderzo-fierte-plus-petit-village-yvelines_32504402.html
- www.leparisien.fr/yvelines-78/yvelines-le-pere-d-asterix-a-marque-a-vie-le-tartre-gaudran-24-03-2020-8287239.php
- armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=12730


                Heraldix

mercredi 18 mars 2020

Zoo héraldique #23 : année du rat, suite : des souris 🐁 et des hommes (dans leurs blasons) ...

🐁  Le 25 janvier dernier nous avons donc entamé la nouvelle année lunaire du Rat, selon le calendrier chinois (voir mon sujet spécial : "Nouvel an chinois").  Pour cette occasion, j'ai tenté de rétablir un peu de justice et de dignité à cet animal tellement haï par les humains, à travers sa figuration, malgré tout peu répandue, en héraldique.

  Le précédent volet était donc presque exclusivement consacré au rat en tant qu'espèce, avec les diverses représentations dans l'héraldique classique et moderne. Maintenant je vous propose d'élargir l'étude aux espèces voisines de petits rongeurs appartenant aux familles des Muridés et des Gliridés, du moins celles que l'on peut raisonnablement identifier comme telles dans les dessins d'armoiries, les blasonnements, par l'entremise très fréquente des armes parlantes...
Chromo humoristique illustrée par Benjamin Rabier (le créateur de l'image de la Vache qui Rit) - début du XXe siècle

I - La souris ( Mus musculus, famille des Muridés, pour la taxonomie du règne animal )

🐭  Comme avec le rat, la souris, qu'il est du reste assez difficile de différencier de son grand frère sur les dessins d'armoiries, sauf si l'on connait le blasonnement par le texte, est une figure relativement rare dans l'héraldique. Théodore de Renesse, auteur d'un Dictionnaire des figures héraldiques, publié à la fin du XIXe siècle, y recense 26 familles européennes utilisant la figure de la souris dans leurs armoiries, seule ou en tant que proie (d'un chat ou d'un rapace). Il avait d'ailleurs recensé seulement 13 familles dont les armes comprenaient un rat ! Sans prétention de ma part, j'en ai dénombré beaucoup plus que lui ... mais avec l'aide de M. Charles d'Hozier, même si celui-ci en a inventé beaucoup, sans lendemains, pour les besoins des finances royales à la fin du XVIIe siècle !

  Voici donc, pour les amateurs de sujets de type monographie, un florilège non exhaustif  d’armoiries de toutes époques, de toutes origines géographiques et ayant appartenu ou appartenant aussi bien à des personnes qu'à des communautés civiles ou militaires. Le dénominateur commun est en majorité basé sur le système des armes parlantes, plus rarement il cache une symbolique particulière que j'essaierai das ce cas de vous détailler.

armoiries de la famille Souris (du Limousin) :
armes parlantes : trois souris
(d'après armorial J.B Rietstap, 1884/1887,
dessin de Victor et Henri Rolland,
 coloriés par Lionel Sandoz)
armoiries de la famille Sourij ou Soury de La Haye ou
de Rotterdam (Pays-Bas), famille originaire d'Auvergne
en France, sans doute des protestants exilés (voir →ICI)
blason avec armes parlantes : écartelé, aux 1 et 4 d'or
 à une souris de sable; au 2 d'azur à trois
 étoiles d'or; au 3 d'argent à un mont de sinople
(recensé dans l'armorial de J.B Rietstap, 1884/1887)
armes parlantes attribuées au sieur Souriteau, marchand et bourgeois de Châtellerault
 Armorial Général de France, registre n°28 - Généralité de Poitiers - volume II -  page 1213.
jeu de mots avec un souriceau, mais plutôt une souris + haut (car placée en chef)
armes parlantes attribuées au sieur Jean Soureille, bourgeois de Sos (village dans l'actuel dépt du Lot-et-Garonne)
 Armorial Général de France , registre n°15 - Généralité de Languedoc - volume II - page 1684.
armes parlantes attribuées au sieur George Mus, gentilhomme.
 Armorial Général de France, registre n°1 - Généralité d'Alsace - page 590
écu coupé avec un bouc issant et trois souris, car souris se dit " Müs " dans la langue régionale alsacienne

armoiries de la famille Muys, province
 de Gueldre ( au Pays-Bas) :
armes parlantes : Muis = souris en néerlandais
(d'après armorial J.B Rietstap, 1884/1887,
dessin de Victor et Henri Rolland,
 coloriés par Lionel Sandoz)
armoiries de la famille Mues, originaire
 de Lübeck (Allemagne du Nord) :
armes parlantes : Maus = souris en allemand
(J. Siebmacher's grosses und allgemeines
Wappenbuch
, volume V, division 3
 reproduction, éditions Bauer & Raspe
à Nuremberg - Allemagne (1888))

armoiries de la famille Meussel (Allemagne) :
armes parlantes : Maus = souris en allemand
(J. Siebmacher's grosses und allgemeines
Wappenbuch
, volume V, division 7
 reproduction, éditions Bauer & Raspe
à Nuremberg - Allemagne (1906)




armoiries de la famille Muis, province
 de Hollande ( au Pays-Bas) :
armes parlantes : Muis = souris en néerlandais
(d'après armorial J.B Rietstap, 1884/1887,
dessin de Victor et Henri Rolland,
 coloriés par Lionel Sandoz)


armoiries de la famille Müslin cordonniers
à Berne, compagnie de Mittellöwen (Suisse, 1549)
armes parlantes : Muus en suisse alémanique
Berner Wappenbuch  (1932)
Bibliothèque de Berne (Suisse)
🐭
armoiries de la famille Musotter, marchands
originaires d'Autriche (Suisse alémanique, 1929)
armes parlantes : Maus/Muus = la souris
et Otter : la loutre en allemand
Berner Wappenbuch  (1932)
Bibliothèque de Berne (Suisse)
armoiries avec quatre brisures correspondant à plusieurs branches de la famille Müsli, cordonniers à Berne (Suisse), XVIe s.
armes parlantes : Maus en allemand ou Muus dans le dialecte suisse - Berner Wappenbuch  (1932) - Bibliothèque de Berne (Suisse)
armoiries de la famille Meusel (Allemagne) :
armes parlantes : Maus = souris en allemand
avec système de codification des couleurs par lettres :
g = gelb (jaune/or) ; s = schwarz (noir/sable) , etc..
( Siebmacher's Wappenbuch,  éditions 1701-1705
fragment de la planche 217 du volume 5 )
Nuremberg - Allemagne - fac-similé de 1975
armoiries de la famille Meissl (Allemagne) :
armes parlantes : Maus = souris en allemand
avec système de codification des couleurs par lettres :
r = rot (rouge/gueules) ; w = weiss (blanc/argent), etc..
(Siebmacher's Wappenbuch,  éditions 1701-1705
fragment de la planche 123 du volume 4 )
Nuremberg - Allemagne - fac-similé de 1975

Я мышь, traduction : "Je suis la souris",  livre pour enfants
armoiries de la ville de Myshkine / Мышкин
(oblast de Iaroslavl, Fédération de Russie)
 jusqu'en 2007 (avant rajout de la bordure verte)
 armes parlantes : mysh / мышь = souris en russe
l'ours armé d'une hache dans le quartier supérieur
se réfère au blason de la capitale régionale :  Iaroslavl
et rassurez-vous, aucun animal n'a subi de violence ! 😃
panneau informatif rustique supportant les
armoiries de la ville de Myshkin
avec son nom en cyrillique :  Мышкин
certaines parties ont été peintes avec
des couleurs incorrectes 


exceptionnelle et ancienne représentation des blasons
 de plusieurs villes dont celui de Myshkine, fragment
d'une ancienne carte russe du gouvernorat de Yaroslavl
datant de 1794 (Empire russe), voir la carte → ICI
les premières armoiries de la ville datent de 1778
et ont approuvées par l'impératrice Catherine II

armoiries du raïon (district municipal) de Myshkin
(oblast de Iaroslavl, Fédération de Russie)
petite ville de 5 800 habitants, sur la Volga
 capture d'image faite sur le site officiel institutionnel
du district municipal : myshkinmr.ru


armoiries de la commune de
 Montopoli in Val d'Arno 
 (province de Pise, région de Toscane - Italie)
ancienne version fautive sur l'accord des couleurs
armes parlantes :  monte = montagne
et topo = souris en italien ou encore
topolino = petite souris
Pour rappel : le célèbre personnage de Mickey
 Mouse 🐭 se nomme en italien : Topolino .
armoiries de la commune de Montopoli in Val d'Arno
version officielle actuellement en service pour
l'identité de la municipalité, voir site officiel → ICI 

blason de l'importante famille patricienne Moriggia 
(Duché de Milan, Lombardie, Italie du nord) :
 "D'or à la bande de sable accompagnée de deux souris
du même"- Le nom de famille Moriggia pourrait dériver
du latin " muricula " qui signifie petite souris, et qui
 expliquerait la figure des armes de la famille.
C'est aussi le blason d'un quartier de la ville de
Milan, lié à cette famille : La Contrada dei Morigi
armoiries du  Baron Jones of Cheltenham , homme politique britannique né en 1948
le blason qu'il a choisi montre trois souris tenant chacune un boulier , qui symbolisent
de manière astucieuse un ordinateur 🖥 et sa souris 🖱 ! ceci en raison de sa
carrière liée aux métiers de l'informatique dans plusieurs grandes entreprises.
Les hippopotames et le rhinocéros sont juste une préférence personnelle et la harpe
 galloise représente à la fois le Pays de Galles et son amour pour la musique.


II - Le mulot ( Apodemus sylvaticus, famille des Muridés)

armes parlantes attribuées au sieur Jean Batiste Mulot, chirurgien à Damville, près d'Évreux
 Armorial Général de France , registre n°19 - Généralité d'Alençon - Normandie -  page 701.
armes parlantes attribuées au sieur Jean Mullot, curé de Royville (en pays de Caux)
 Armorial Général de France , registre n°21 - Généralité de Rouen - Normandie -  page 748.
armes parlantes attribuées au sieur Jean Mulot, secrétaire de la défunte Madame la Marquise de Lenville (ou plutôt Leuville)
 Armorial Général de France , registre n°23 - Généralité de Paris - volume I -  page 216.



carte postale de vœux anglaise - éditions De La Rue à Londres - série n°86 - fin XIXe siècle

III - Le loir ou muscardin ( Glis glis ou Muscardinus avellanarius, famille des Gliridés )

écu de droite : armes historiques de la famille Glé de la Roche, de noblesse bretonne dont l'existence du nom remonte à 1375
ici un de ses membres : Gabrielle Glé, comtesse de la Cotarday et de Bécherel.
  Armorial Général de France, registre n°24 - Généralité de Paris - volume II -  page 1887
ce sont des armes parlantes, car le blasonnement en version originale est  : "D'or à cinq glés de gueules" ; le glé étant un terme  
ancien pour désigner un petit rongeur voisin du rat ou de la souris, mieux connu aujourd'hui sous le nom vernaculaire de : loir

Blason de la commune de Plchovice
 (République Tchèque)
armes parlantes : Plch = loir en tchèque
plus exactement :  Plch velký
(ne me demandez par comment cela se prononce !)
portrait du loir gris (Glis glis)
Blason de la commune de Melano
 (canton du Tessin - Suisse)
 les fasces ondées représentent le lac de Lugano
le chef bretessé rappelle les ruines du Castellaccio,
 construit par les Comaschi vers l'an 1000 et le 
muscardin (loir) est un rongeur très présent dans la région.



IV - Les prédateurs 😼
 
armoiries personnelles (adoptées en 2019) de Margaret Jane Joachim
de Ealing, un quartier (borough) à l'ouest de Londres (Royaume-Uni)
 C'est le cimier qui nous intéresse : sur un heaume sommé d'un bourrelet et d'un livre
 de sinople orné d'or : un chat british blue (ou british shorthair) posé, sommé
d'une souris grimpée sur son dos, les deux au naturel.
Les deux ennemis naturels semblent pour l'occasion bien s'entendre
 et  appréciés par sa propriétaire.
Ces armoiries ont été créées par le très réputé College of Arms de Londres. 
10 secondes avant le drame ! 😱
armoiries du village de Lytsewierrum
partie de la commune de Súdwest-Fryslân,
(province de Frise - Pays-Bas )
Le chat et la souris symbolisent la
légende de la sainte patronne de la paroisse :
Gertrude de Nivelles, dont je vous ai
parlé dans le précédent volet → ICI

armoiries de la famille de Muyser Lantwyck
(Duché de Brabant  - Belgique et Grand-duché de
 Luxembourg) - ...à dextre (de Muyser) : de sable à  
un chat d'argent assis, la tête posée de face, la patte
avant dextre posée sur une souris de gueules...
probables armes parlantes avec muis = la souris


armoiries de la famille von Katte (Allemagne) 
vieille noblesse prussienne (originaire du Brandebourg) remontant au XIIIe siècle
armes parlantes : die Katze = le chat en allemand ,
"d'azur au chat d'argent rampant tenant une souris de sable dans la gueule"
origine du dessin :  GHdA Band 91, Adelslexikon (1987)
Il gattaccio e i Sorci verdi
 ( le chat et les souris vertes)
emblème militaire du 51e Stormo (escadron) de
reconnaissance de l'Aeronautica Militare
 (l'armée de l'air italienne), basé à Trévise - Istrana
dans la région de Vénétie, en Italie du nord
Pour en savoir plus et si vous lisez l'italien → ICI


armoiries de la famille Ebinger von der Burg (Allemagne du sud),  ancienne noblesse germanique originaire de Souabe,
  région historique aujourd'hui située dans le land de Bade-Wurtemberg et remontant au XIIe siècle.
blason : "D'or au vautour naturel essorant tenant une souris de sable dans son bec, posé sur un mont à trois coupeaux
de sinople". Dessin au crayon de couleur, vers 1900, archives familiales de Krafft-Ebing, Graz (Autriche) -
d'après Wappenstein, Riedlingen anno 1283.

armoiries de la famille Grifferat (Genève - Suisse) 
armes parlantes : "D'or à l'aigle de sable tenant dans
ses serres (griffes) un rat du même"
Armorial historique genevois de J.B. Gaifre Galiffe,
fragment de la planche n°15 - Genève et Lausanne (1859)




   🐀  À tous ceux qui, comme moi sont je l'imagine, contraints au confinement à leur domicile pour quelques semaines à venir en raison de l'épidémie du Covid-19, et d'autres qui veillent des malades parmi leurs proches, je leur souhaite bon courage, patience afin de tenir bon.
  J'espère que ce petit sujet vous aura distrait, au moins changé les idées pour quelques minutes durant la période funeste que nous vivons tous actuellement, dans l'angoisse et la crainte pour ceux qu'on aime.

Bien à vous, chers fidèles lecteurs et lectrices !!!  

💶 Crédits :
passer votre souris (encore une !)  sur les images pour lire la source documentaire de chacune 


              E. Rat le Dick