mardi 3 septembre 2019

La Vuelta a España 2019 - le Tour d'Espagne en blasons - 2e semaine, de Pau en France vers la province d'Asturies par le Pays Basque et la Cantabrie

Blason contemporain du Pays basque:  le Zazpiak Bat
(les sept provinces basques : Alava / Biscaye / Guipuzcoa /
Labourd / Basse-Navarre et Navarre réunies / Soule)
Dans cette édition 2019 de la Vuelta : six d'entre elles
sur les sept seront visitées, lors des 11e et 12e étapes
  Nous voici de retour sur les routes d'Espagne (voir le précédent chapitre → ICI), pour vivre une deuxième semaine de dépaysement total dans des paysages grandioses du nord-ouest du pays.

  Après une journée de repos très attendue dans le Béarn, nous poursuivons cette petite incursion de trois jours en France avec la 10e étape : un contre-la montre de 36,1 kilomètres entre Jurançon et Pau. La 11e étape partira de Saint-Palais, dans le pays basque et sera une étape de transition, avant une 12e étape dont le final promet d'être indécis avec une arrivée jugée à Bilbao.
 Ensuite, nouvelle arrivée au sommet de la terrible ascension de Los Machucos pour la 13e étape. Le lendemain, les sprinteurs devraient se jouer la gagne à Oviedo, avant deux nouvelles grandes étape de montagne : la 15e avec 4 cols à gravir et une arrivée au sommet du Santuaro del Acebo, puis la 16e avec 5 cols répertoriés et une autre arrivée au sommet, à l'Alto de La Cubilla.
 En résumé, nous sillonnerons successivement les routes du Béarn, de la Navarre (Basse et Haute), du Pays basque, de Cantabrie et des Asturies représentant quatre régions espagnoles et une française. Au regard de la topographie, avec les massifs des Pyrénées, les montagnes basques et la cordillère Cantabrique, cela nous promet beaucoup de dénivelés à gravir et à descendre, des cols à la pelle, et de belles émotions à éprouver, avec certainement quelques surprises !
  Et pour notre petit sujet sur l'héraldique espagnole, non moins dépaysant, qui va nous balader dans l'Histoire et la géographie de l'Espagne, il devrait être tout aussi passionnant.

📌 Comme je le fais désormais de manière régulière, j'ai rajouté aux villes de départ et d'arrivée, 3 blasons de villes ou de communes (municipios) supplémentaires, traversées par les coureurs sur leur itinéraire, pour l’intérêt historique, géographique et surtout héraldique qu'ils apportent.

 Voici la carte du parcours de cette deuxième semaine :

la carte du parcours de la 2e semaine (cliquer sur l'image pour l'agrandir)

drapeau (non officiel) du département
des Pyrénées-Atlantiques (France)
drapeau de la Province d'Alava
drapeau de la Communauté de Navarre

drapeau de la Province de Biscaye
drapeau de la Principauté des Asturies
drapeau de la Communauté de Cantabrie


Le village basque d'Ainhoa (Pyrénées - Atlantiques) et ses superbes maisons à pans de bois traditionnelles


10e étape   -   Mardi 3 Septembre 2019  :  Jurançon  -   Pau
(épreuve contre la montre individuel)

Jurançon
France - Région de Nouvelle-Aquitaine - Département des Pyrénées-Atlantiques.
○ Blason :"D'argent à l'inscription JURANCON en lettres capitales de sable, posée en barre entre deux traverses alésées du même, accompagnée à dextre d'une grappe de
raisin d'or feuillée de sinople et à senestre de deux vaches de gueules, accornées, onglées et clarinées d'azur, passant
 l'une au-dessus de l'autre, le tout surmonté d'une couronne d'or".

km 8 : Gan
dépt. des Pyrénées-Atlantiques
"Écartelé: aux 1er et 4e d'or à deux
 vaches gueules, accolées, clarinées
 et accornées d'azur, l'une au-dessus
 de l'autre (du Béarn); aux 2e et 3e
d'azur au gant d'argent renversé en
 pal, le pouce à dextre".
 (Armes parlantes)
km 29 : Laroin
dépt. des Pyrénées-Atlantiques
"Écartelé: au 1er de gueules au
pressoir à vis d'argent, au 2e d'argent
 à l'hameçon de gueules et au poisson
d'argent dans l'hameçon, au 3e
d'argent à la vache de gueules, au 4e de
 gueules au panier de châtaignier avec
une  anse d'argent".
km 21,3 : Saint-Faust
dépt. des Pyrénées-Atlantiques
-o-
pas de blason connu pour
cette petite commune.
-o-




km 36,2 : Pau :
Région de Nouvelle-Aquitaine - Département des Pyrénées-Atlantiques
○ Blason : "D'azur à la barrière de trois pals, aux pieds fichés d'argent, sommée d'un paon rouant d'or et accompagnée en pointe et à l'intérieur de deux vaches affrontées et couronnées de même ; au chef d'or chargé d'une écaille de tortue au naturel, surmontée d'une couronne d'azur rehaussée d'or et accompagnée à dextre de la lettre capitale H et à senestre du nombre IV (quatre) en chiffres romains, le tout d'azur.

•  Ces armes sont de doubles armes parlantes  : "pau" signifiant : pal (pieu) ou aussi palissade en béarnais, et le paon se dit également en béarnais "pau" (pour preuve, voir ce dictionnaire béarnais/français → 📑).
Les armes s'inspirent par ailleurs des trois pals de gueules du blason de Foix et des deux vaches du blason du Béarn. Pau a longtemps appartenu à la famille de Foix-Béarn.
 • Le chef d'or qui comporte les initiales d'Henri IV (H + IV), la couronne royale et l'écaille de tortue renversée qui selon la légende, lui servit de berceau dans le château de Pau où il est né en 1553, a été rajouté le 30 juin 1829.




11e étape   -   Mercredi 4 Septembre 2019 :
Saint-Palais -   Urdax Dantxarinea


Saint-Palais / Donapaleu
France - Région de Nouvelle-Aquitaine - Département des Pyrénées-Atlantiques.
○ Blason :"De gueules aux chaînes d'or posées en pal, en fasce, en sautoir et en orle, chargées en coeur d'une émeraude au naturel".
Ce sont les armes pleines de l'ancien royaume médiéval de Navarre. La Haute-Navarre fut conquise en 1512 par le royaume d'Aragon et fut annexée en 1516 dans l'actuel royaume d'Espagne. L'autre partie : la Basse-Navarre, restée indépendante, fut unie à la couronne de France à partir de 1589, d'où le titre de « roi de France et de Navarre » inauguré sous le règne d'Henri IV.

km 64,5 : Mauléon-Licharre
dépt. des Pyrénées-Atlantiques
Mauléon est la capitale traditionnelle
de la province basque de la Soule
dont le lion d'or sur champ de gueules
 est le symbole (une ancienne vicomté).
 Les fleurs de lis marquent le rattache-
ment au royaume de France en 1512
km 155 : Ainoha
dépt. des Pyrénées-Atlantiques
Le badelaire et le croissant
font référence à la reconquête des
territoires occupés par les musulmans
auquel un seigneur chrétien local aurait
participé (figuré par les symboles
 de la fasce et du flanchis)
km 115 : Saint-Étienne-de-Baïgorry
dépt. des Pyrénées-Atlantiques
La partie centrale rappelle les armes
des seigneurs de Baïgorri qui
auraient participé à la Reconquista
en Espagne contre les Maures (d'où
le croissant). L'étoile qui est en fait
la superposition de deux croix est un
symbole chrétien  important en
 Navarre.



km 180 :  Urdax / Urdazubi
Espagne - Communauté forale de Navarre
○ Blason : " D'azur, une crosse d'or posée en bande, accompagnée en chef à senestre d'un croissant d'argent renversé, et en pointe à dextre d'une étoile à huit branches d'or".

Urdax est le nom de la commune en espagnol et Urdazubi en langue basque. Dans cette partie du nord de la Navarre, la langue basque est majoritaire. Elle est langue officielle commune avec le castillan (espagnol) pour toute la province de Navarre.
Le blason avec la crosse d'abbé se rattache à l'histoire du très ancien monastère de San Salvador dont certaines parties de l'édifice remontent au IXe siècle, mais sa fondation est encore bien antérieure. 
Dantxarinea (en basque), Dancharinea (en espagnol) est une localité de Navarre appartenant à la municipalité de Urdax ou Urdazubi. Elle est située sur la zone frontalière (appelée Xareta) entre le Labourd et la Navarre, marquée par le pont international de Dancharinea  qui est un ancien poste frontière et de douane franco-espagnol. Côté français la localité est connue sous le nom de Dantxaria et est réputée pour ses boutiques d'alcool, de tabac, de carburants et autres produits bon marché : évolution d'une longue tradition de contrebande inter-frontalière




vue aérienne du Circuit  de Navarre, près de la petite ville de Los Arcos, construit pour les sports mécaniques et inauguré en 2010


12e étape   -   Jeudi 5 Septembre 2019 :   Circuito de Navarra    -   Bilbao


•  Circuito de Navarra / 
      le Circuit de Navarre
(commune de Los Arcos
Communauté forale de Navarre.
○ Blason (de Los Arcos) : " Écu espagnol coupé au premier d'azur (ou de sinople) à deux arcs d'or, couchés et posés l'un sur l'autre, au deuxième de gueules au château d'or maçonné, ouvert et ajouré d'azur; à la bordure de gueules chargé des chaînes de Navarre".
Timbre : Couronne royale ouverte.
 
•  Ce sont bien sûr des armes parlantes, arcos = arcs en espagnol.










kms 62/74 :  municipio de
 Arratzua-Ubarrundia
province d'Alava
(Communauté auton. du Pays Basque)
km 139 :  Lezama
province de Biscaye
(Comm. auton. du Pays Basque)
km 105 :  Dima
province d'Alava
(Comm. auton. du Pays Basque)


 autre version, plus colorée, des armes de Bilbao,
mais les loups provoquent une enquerre.


km 170 : Bilbao
Communauté autonome du Pays Basque - Province de Biscaye.
○ Blason : "D'argent au pont à deux arches, sommé à dextre de l'église San Antón, le tout "au naturel", et surmonté à senestre de deux loups passants de sable armés et langués de gueules, l'un sur l'autre; en pointe, une rivière fascée ondée d'azur et d'argent".
 Timbre : couronne royale ouverte.
 Supports : une branche de laurier de sinople fruitée de gueules à dextre et une branche d'olivier de sinople fruitée de sable à senestre passées en sautoir à la pointe de l'écu.


Les armes de la ville de Bilbao remontent au XVIe siècle. Elles apparaissent sur un document montrant une gravure de la ville qui aurait été réalisée par un flamand du nom de Franz Hohemberg en 1554.
• Le dessin est une représentation héraldique d'un paysage urbain réel : l'église Saint- Antoine (San Antón), à proximité du pont médiéval sur le río Nervión., ou plutôt la Ría de Bilbao. Les héraldistes espagnols utilisent beaucoup le subterfuge du "naturel" dans les armoiries, pour annuler les enquerres y compris pour la couleur de la pierre des édifices ! Très malin.
les comtes de Haro
•  Les deux loups viennent des armes des seigneurs de Biscaye (avec la croix et le chêne en plus) provenant  elles-même de celles de la maison de Haro, grande famille d'Espagne car la ville a été fondée en 1300 par Diego Lopez V de Haro, seigneur de Biscaye.


la vraie vue de Bilbao qui a inspiré le dessin des armoiries  : le vieux pont sur la Ria de Bilbao et l'église San Anton :
C.Q.F.D ! il ne manque que les loups !



13e étape   -   Vendredi 6 Septembre 2019 :
Bilbao   -   Los Machucos Monumento Vaca Pasiega



Bilbao
Communauté autonome du Pays Basque - Province de Biscaye.
♦ c'est le logo officiel de la municipalité !


← km 15 (juste après  le départ réel) : Gueñes
Communauté autonome du Pays Basque - Province de Biscaye.
○ Blason : "Écartelé, au 1º d'azur à trois fleurs de lis d'or mal ordonnées; au 2º de gueules à la tour d'or, ouverte et ajourée d'azur, sommée d'un bras armé d'azur tenant un drapeau du même; au 3º de gueules à trois fasces d'or; au 4º d'argent à un arbre arraché de sinople, un loup passant de sable, langué et armé de gueules, brochant sur le tronc de l'arbre".

Le motif du 4ème quartier : arbre + loup(s), récurrent dans les armoiries basques s'inspire des armes de l'ancienne seigneurie de Biscaye.




km 60 :  Lanestosa
province de Biscaye
(Comm. auton. du Pays Basque)
kms 143 à 152 :
 municipio de Ruesga
Communauté aut. de Cantabrie
kms 106 à 118 :
 municipio de Riotuerto
Communauté aut. de Cantabrie




kms 97 et 154,6 : Arredondo 
Communauté autonome de Cantabrie.
○ Blason : "Coupé d'or à l'arbre arraché de sinople et d'azur au saumon d'argent tacheté de sable".
Timbre : couronne royale fermée.


Arredondo était autrefois connue comme "la capitale du monde",
 car de là ont émigré de nombreux "Indiens" vers l'Amérique, où ils
ont fait fortune et quand ils sont rentrés, ils se sont réinstallés et
retrouvés dans la ville avec grands bénéfices et richesses


Le monument en honneur de la vache "Pasiega", qui est une race de vache rustique locale qui avait presque totalement disparu des montagnes de Cantabrie (voir → ICI) et qui a été miraculeusement sauvée de l'extinction.
 Il est situé au niveau du point de vue de Los Machucos. La pauvre vache (le monument) a malheureusement subi elle aussi des outrages des vandales qui ont cassé ses cornes (photo de gauche) . La photo de droite la montre telle qu'elle était en 2011.
km 166,4 :   Los Machucos  ~ Monumento a la Vaca Pasiega
  C'est un point en hauteur de la Cantabrie qui tiendra lieu d'arrivée d'étape du type pour puncheurs hyper-costauds. Depuis Arredondo, se dessine une route de 14 kms sculptée dans les flancs de la montagne. Plus connu sous le nom de Collado de la Espina , ce véritable chemin de croix cycliste offre de nombreux passages à plus de 20% et même une portion à 28% ! Au sommet, à 880 mètres, le panorama livre une vue imprenable sur le Parc Naturel Collados del Asón.



14e étape   -   Samedi 7 Septembre 2019 :
San Vicente de la Barquera   -   Oviedo


San Vicente de la Barquera
Communauté autonome de Cantabrie.
○ Blason : "D'azur à la barque médiévale au naturel d'où émergent quatre têtes d'hommes de carnation, voguant sur des vagues stylisées d'argent et en pointe un réseau de rayons hexagonaux; à la bordure d'argent chargée de l'inscription en calligraphie médiévale de sable "SCONCELLII DE SAN BICENT DE LA BARCERA" et une croix de malte ✠ de sable en chef à dextre entre les mots ".
 Timbre : couronne royale fermée.
 Soutiens : un parchemin au naturel, et sous l'écu : une banderole portant le nom de la municipalité en lettres gothiques.

L'ensemble du blason est une adaptation héraldique de l'image de l'ancien sceau de la ville (ci-contre), tel que le rappelle également l'inscription latine, se traduisant en français par : "Sceau du Conseil (Concejo) de Saint Vincent de la Barquera".





kms 55,6 : Llanes
Communauté autonome des Asturies
.
kms 152: Gijón
Communauté aut. des Asturies
Le personnage, en habits de guerrier
 qui est représenté s'appelle
Don Pelayo, premier roi des
Asturies et grande figure du
début de la Reconquista.
kms 85 : Ribadesella
Communauté aut. des Asturies
La  partie dextre montre la
Croix de la Victoire sur fond azur, symboles historiques et héraldiques
 des Asturies. A senestre, le voilier
sur lles ondes mi-partis symbolisent
la navigation maritime.



km 188 : Oviedo 
Communauté autonome ou Principauté des Asturies.
○ Blason : " D’azur à la croix de "Los Ángeles" d’or, sertie de pierres précieuses de leur vraies couleur, tenue par deux anges affrontés et agenouillés sur une nuée, le tout d’argent, à la bordure d’argent, chargée de l’inscription en lettres de sable "MUY NOBLE • MUY LEAL • BENEMERITA • INVICTA • HEROICA • BUENA " (Très noble, très loyale, digne, invaincue, héroïque, bonne).
Timbre : couronne royale fermée.

• « La Cruz de los Angeles » - la Croix des Anges - en français - est une pièce d’orfèvrerie extraordinaire commandée en 808 par le roi des Asturies : Alfonso II "el Casto" (Alphonse II le Chaste). Elle est visible dans le trésor de la magnifique cathédrale gothique d’Oviedo en compagnie d’une autre croix similaire : « la Cruz de la Victoria » - la Croix de la Victoire - . Cette seconde croix est aussi le symbole héraldique de l'actuelle Province et Principauté des Asturies.








15e étape   -   Dimanche 8 Septembre 2019 :
Tineo   -   Santuario del Acebo



Version utilisée par la municipalité
• Tineo
Communauté autonome de Cantabrie.
○ Les armoiries du concejo (conseil, commune) se présentent sous forme d'un écartelé.
 Le premier quartier nous montre un château crénelé, en référence au château de Tineo, disparu, qui contrôlait jadis le territoire.
 Le deuxième quartier correspond au blason que le roi Carlos I (Charles Ier d'Espagne et empereur Charles Quint) a accordé à García Fernández de la Plaza, héros local qui a vaincu et tué le capitaine corsaire et pirate Barbarroja (Barberousse) et conquis La Goulette , son port d'attache (dans l'actuelle Tunisie). On y voit la tête d'un général maure avec son sabre et son drapeau, flanquée de quatre têtes de maures égorgées, et la légende en latin "Omnia Vincit Virtus" (La vertu est toujours victorieuse) en-dessous.
 Le troisième quartier nous montre les armes du monastère d'Obona, avec bande échiquetée, mitre, croix, bâton épiscopal et fleur de lis.
 Le quatrième quartier représente deux bras croisés, l'un nu sur un autre couvert, surmonté de la croix, du couvent de San Francisco (Saint François) et symboles de l'ordre des Franciscains qui se trouvaient à Tineo.
  Sur le tout en cœur, un écusson de gueules au lion couronné d'or est observé,rappelant l'ancien comté de Cangas et de Tineo.
 Timbre : Couronne comtale.










kms 73 à 114 : concejo de Ibias
Communauté autonome des Asturies
Ibias est le nom donné à la commune, dont le
territoire rassemble plusieurs bourgades et non pas
celui d'une ville ou un village.proprement dit.
Les armoiries sont celles de la famille éponyme
d'Ibias, et réutilisées par la municipalité
kms 42 et 143 : Cangas del Narcea
Communauté autonome des Asturies.
○ Blason : " Parti, au premier d' azur, à la Croix de la Victoire sertie de pierres précieuses de leur couleur ; au deuxième d'argent au lion d'azur ".
Timbre : Couronne royale fermée

Le premier quartier représente par les symboles, la Principauté des Asturies et le second comme plus haut, mais avec des émaux différents, l'ancien comté de Cangas et Tineo.

km 154,4 : Santuario del Acebo 
Communauté autonome des Asturies - Concejo (municipio) de Cangas del Narcea.
᛭ Selon les chroniqueurs de l'époque, c'est en 1575 que le premier miracle de la vierge de l'Acebo a été documenté. Il a eu lieu le 8 septembre, lorsqu'une fille qui assistait à la messe sur le lieu du Sanctuaire fut guérie d'une maladie de naissance. Ce même jour, près de 450 ans après, le peloton devra faire preuve de beaucoup de foi pour affronter l’impressionnante ascension qui conduit jusqu'à l'ermitage à 1.200 mètres d'altitude. C'est un col inédit dans le programme de La Vuelta, mais très connu et fréquenté par le Tour des Asturies.
site du Santuario de la Virgen del Acebo, construit à la fin du XVIe siècle, sur une des hauteurs de la Sierra de Acebo

 En résumé, cette étape pourtant longue de 154,4 km a parcouru les routes sur le territoire de seulement trois communes (concejos en asturien) , chacune d'une étendue immense, car localisées dans une région montagneuse, et peu dense en population. Sur la carte ci-dessous elles sont visualisées en jaune : 



16e étape   -   Lundi 9 Septembre 2019 :
Pravia   -   Alto de la Cubilla Lena

• Pravia 
Communauté autonome ou Principauté des Asturies.
○ Blason : " D’argent à six corbeaux de sable, rangés en deux pals de trois ".
Timbre : couronne royale fermée.

Le blason aux six corbeaux tient son origine dans une légende liée à la famille d'origine asturienne d' Arango. A l'époque de la Reconquista, un capitaine originaire de Pravia, hésitait pour traverser une rivière avec ses soldats afin d'attaquer un groupe d'ennemis arabes plus nombreux et mieux armés qu'eux sur l'autre rive, lorsque six corbeaux apparurent et vinrent le survoler en croassant vivement. Lorsqu'il les vit, il traversa la rivière avec ses hommes et se jeta au combat. Le combat se termina par une victoire du chevalier asturien et ses hommes. Avec eux, il rendit hommage aux oiseaux noirs qui l'avaient inspiré dans sa décision et donné le courage d'attaquer. En apprenant cette victoire, le roi demanda au chevalier quelle récompense il souhaitait obtenir pour son exploit. Il lui répondit qu'il aimerait peindre six corbeaux sur son bouclier en souvenir de la bataille, proposition à laquelle le roi consentit volontiers . C'est ainsi que seraient né les armes de la maison de Cuervo-Arango du fait que le chevalier était originaire de la vallée d'Arango et sont finalement devenues l'emblème de la municipalité de Pravia.

kms 25 à 43 : concejo de
Belmonte de Miranda
Communauté autonome des Asturies
1er quartier : armes de la maison
asturienne des Miranda.
2e quartier : armes de la maison
asturienne des Cienfuegos.
3e quartier : armes de la Congrégation
de Castille de l'Ordre des Cisterciens
kms 85 à 100 : concejo de Quirós
Communauté autonome des Asturies
1er quartier : la Croix des Anges 
(Archevêché d'Oviedo)
2e quartier : La tour symbolise le
 Castillo d'Alba de Quirós
3e quartier : armes de la maison
 des Bernaldos de Quirós.
 
kms 60 à 71 : concejo de Teverga
Communauté autonome des Asturies
1er quartier : la Croix des Anges 
(Archevêché d'Oviedo) 
2e quartier : symbolise les villages
de la Valle del Privilegio
3e quartier : armes de la maison
asturienne des Miranda.


kms 101 à 144 : concejo de Lena 
Communauté autonome des Asturies.
○ Blason : "Écu écartelé, en 1 : d'azur, un château d'or, crénelé, maçonné, ajouré, ouvert du champ, surmonté de la Cruz de los Angeles d'or incrustée de pierres précieuses, accompagnée de deux anges en adoration, d'or, affrontés et agenouillés; - en 2 : d’argent au livre d'or, aux pages d'argent, sommé d'un cœur de gueules enflammé d'or, traversé par une flèche de gueules posée en barre;
- en 3 : d'argent à deux clés d'azur, adossés et entrelacées, pannetons en chef, accompagnés de trois quadrilobes de gueules posés en pal de chaque côté et de trois (deux visibles) fleurs de lis d'or , une en chef, deux en pointe ; à la bordure de gueules chargée de huit flanchis d'or alternant avec les mots de l'inscription en lettres capitales de sable : "LA x CASA x DE x QUIROS x DES x PUES x DE x DIOS x"
- en 4 : d'argent, un saule au naturel, terrassé de sinople avec deux rivières d'azur formant un coude, un serpent à deux têtes (amphisbène) de sinople enroulé autour du tronc; le saule accompagné de chaque côté d'un quadrilobe de gueules en chef et d'un flanchis d'or en pointe".
 Timbre : couronne royale ouverte.
Support : parchemin au naturel.

•  Le premier quartier montre une croix incrustée de pierres précieuses et encadrée de deux anges: la Cruz de los Angeles ( la Croix des Anges, rien à voir avec la métropole des États-Unis !). C'est un objet d'orfèvrerie votif et reliquaire datant du IXe siècle offerte par le roi des Asturies Alfonso II (~760-842) à la cathédrale d'Oviedo et dont elle est devenue le symbole héraldique pour l'Évêché. Elle a été rejointe par la Cruz de la Victoria (voir plus haut), un siècle plus tard. 
Le château symbolise celui de Pajares.
Le deuxième quartier représente le symbole de l'Ordre religieux des Augustins pour le monastère d'Arba.
Le troisième quartier est aux armes de la famille de noblesse asturienne : les Quirós.
Le troisième quartier est aux armes d'une autre famille de noblesse asturienne : les Campomanès.



km 144 : Alto de La Cubilla 
Communauté autonome des Asturies - Concejo (municipio) de Cangas del Narcea.
◮ Malgré les innombrables cols déjà explorés dans les Asturies, la Principauté continue d'offrir, année après année, de nouveaux sommets inédits. Le col de La Cubilla à 1.683 m. d'altitude est digne de ses homologues pyrénéens, par sa longueur, son caractère sinueux et la beauté incomparable de sa montée. Plus de 20 kilomètres d'ascension constante avec des dénivelés d'environ 5 % et des rampes avec un pourcentage d'inclinaison supérieur à deux chiffres. Un col très fréquenté et apprécié par les amateurs de cyclotourisme qui sera présent pour la première fois dans la Vuelta 2019. A noter qu'il permet de passage entre la Principauté des Asturies et la province de León (communauté de Castille-et-León).


.

Mardi 10 Septembre :  repos (descanso) à Burgos 
en Castille, pas d'étape.


Rendez-vous mercredi prochain pour la suite ....→ ICI



💻 Pour revoir la course, étape par étape par les cartes, les classements et les statistiques, etc...je vous invite à consulter l'excellent site de La Vuelta 2019 → ICI  (en trois langues : ES/FR/EN)

📺  Voir les étapes en direct ou les vidéos en replay : sur la chaîne Eurosport (avec un  abonnement payant) → ICI

carte des provinces (en couleurs) visitées  durant cette deuxième semaine
💶 Crédits :
- cartes :  www.lavuelta.com
- blasons, drapeaux :   es.wikipedia.org  ou commons.wikimedia.org
- blasons des communes françaises :  armorialdefrance.fr
- les logos viennent des sites officiels de chaque commune ou institution.
- Autres images : passer la souris dessus pour découvrir leur origine



             Herald Dick


Aucun commentaire:

Publier un commentaire