samedi 29 décembre 2018

Les blasons des anciens territoires français en Afrique du Nord - la série 1296 des cartes postales des éditions Barré et Dayez

  E  n septembre dernier, avec les dernières provinces de France, j'avais interrompu, mais provisoirement, ce sujet sur ces belles cartes postales d' "après-guerre"qui sont bien connues des passionnés d'héraldique et des cartophiles. Je vous invite à  relire le préambule d'un précédent sujet → ICI qui vous donnera quelques informations sur la maison d'édition Barré et Dayez et sur l'historique de ces productions qui ont une certaine réputation chez les collectionneurs, dont je fais partie.

 📖 Je vous propose maintenant de découvrir une nouvelle et courte série répertoriée par le numéro  1296, au nombre limité de cinq cartes, identifiées au verso par les lettres de A à E.
    Succédant aux provinces historiques de la France métropolitaine avec les longues séries 1294 et 1295, la maison d'édition s'est attaquée timidement aux "territoires d'outre-mer", que l'on nommait alors sans ambiguïté en ces temps-là : les colonies. Ces territoires sont devenus peu après des états indépendants, qui ont naturellement opté pour de nouveaux symboles nationaux et territoriaux plus conformes à leurs exigences de souveraineté. Il ne faut voir de ma part aucune nostalgie, ni idéologie néo-colonialiste, dans la construction de ce sujet. Ces belles armoiries, au charme exotique indéniable, sont surtout des témoignages historiques d'une époque révolue, au même titre que les enluminures des manuscrits médiévaux, les estampes du XVIIIe siècle ou encore les chromos de la Belle-Époque.

  L’Algérie, officiellement annexée par la France en 1848, fut partagée le 9 décembre de la même année en trois provinces, comprenant trois territoires militaires et trois territoires civils érigés en départements : Oran, Alger et Constantine, dont la loi du 24 décembre 1902 en fixe les limites jusqu’à la réforme territoriale de 1956. Le sud algérien désertique, ne fut pas départementalisé, et formait 6 zones géographiques qui furent regroupées au sein des Territoires du Sud en 1902, leur nombre fut réduit à 4 en 1905.
     Si les trois premières cartes  représentent les trois départements du découpage administratif de l'Algérie, les armoiries sont par contre celles des villes chef-lieux.

1296 A - Alger (Algérie)
timbre-poste contemporain de 1948
avec les armoiries monochromes d'Alger

1296 B - Oran (Algérie)
timbre-poste contemporain de 1947
 avec les armoiries monochromes d'Oran


1296 C - Constantine (Algérie)
timbre-poste contemporain de 1947
 avec les armoiries monochromes de Constantine

1296 C (Constantine), verso indiquant une date d'édition en 1947

Les anciennes monarchies de Tunisie et du Maroc dirigées l'une, par le Bey de Tunis, et l'autre par le Sultan du Maroc, conquises militairement par la France au XIXe siècle, puis soumises à des traités contraignants, "pacifiées" par l'Armée à chaque tentative de rébellion, avaient néanmoins un statut différent de celui de l'Algérie. Ces territoires étaient des protectorats, et non des colonies comme l'Algérie. Ils bénéficiaient donc d'une autonomie très relative et limitée dans la gestion de l'administration et des affaires intérieures du pays, et les habitants gardaient leur nationalité. Pour le reste, ils étaient sous tutelle de la France du point de vue diplomatique, militaire, et pour les affaires et le commerce international. Le Maroc était même soumis à un double protectorat depuis 1912, avec celui de l'Espagne qui occupait la région au nord du pays, notamment la bande longeant la côte méditerranéenne (le Rif), ainsi que d'autres territoires situés au sud, touchant la colonie espagnole du Sahara, appelée Rio de Oro.


1296 D - Tunis (Tunisie)
Armoiries du Bey de Tunis sous protectorat français (1881-1956)

1296 E - Maroc


Carte des Territoires d'Afrique du Nord à la période prise en compte pour notre sujet : 1945-1955


🛑 Nous voici arrivés à la fin de cette courte étape dans la découverte de ces intéressantes séries de cartes héraldiques consacrée cette fois à la France se définissant comme puissance coloniale, mais pour plus très longtemps. La Tunisie et le Maroc retrouveront leur indépendance de manière pacifique en 1956. Pour l'Algérie, il en sera différent, ce sera acté en 1962, mais après une longue guerre de libération éprouvante qui laissera des traces dans les relations entre les deux pays et dans les esprits des populations de chaque côté. 
  
  À bientôt pour une nouvelle série d'armoiries des éditions Barré & Dayez.


             Herald Dick


6 commentaires:

  1. Mon cher Herald Dick,
    Depuis hier les images ne s'affichent plus, seuls les commentaires résistent.
    Cordialement,
    Jrtroll.
    PS: Le problème existe aussi chez Marc en Nouvelle Héraldie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour
      Le problème est semble-t-il lié à l'utilisation d'Internet Explorer comme navigateur. peut etre un problème de mise à jour logicielle ? Essayez avec Chrome ou Firefox : normalement il n'y a pas de soucis. En tout cas je ne pense pas que mon blog soit fautif. On connait la guéguerre que se livrent Microsoft et Google qui héberge mon blog !! ;-) HD

      Supprimer
    2. Vous pouvez également appliquer les conseils du support Microsoft par ce lien :
      https://support.microsoft.com/fr-fr/help/17472/windows-internet-explorer-11-fix-site-display-problems-compatibility-v

      Supprimer
    3. De Jrtroll,

      J'utilise Firefox uniquement. Sans faire quoi que ce soit tout est rentré dans l'ordre à l'heure où je vous écris. Chez Marc aussi.
      Le Minus Nainformatique a du passer par chez moi ! .
      Cordialement.

      Supprimer