mardi 12 décembre 2017

L'histoire du monde en cartes, et avec armoiries : les membres des Nations-Unies en 1946

🗺 Si vous suivez ce blog, vous connaissez mon amour pour les cartes géographiques, qu'elles soient modernes ou anciennes, et d'autant plus si elles sont illustrées par des blasons et autres emblèmes héraldiques. Une tradition qui remonte aux plus anciennes cartes terrestres ou marines (portulans) du Moyen-âge où les contrées et les mers étaient déjà illustrées par divers dessins : navires, plantes, peuples étrangers, animaux et êtres fantastiques, etc... et très souvent : des drapeaux et des blasons.
   Récemment, je suis arrivé par hasard sur un site de partage de type réseau social (je donnerai son adresse tout à la fin de cette page) et mon attention a été attirée par une superbe mappemonde britannique, joliment illustrée qui fera j'en suis certain l'admiration des amateurs. D'autant que la personne qui l'a postée, peut être félicitée pour l'avoir transmise avec une excellente résolution permettant de lire et admirer les plus petits détails. Il s'agit donc d'une carte du monde datant de la fin de l'année 1946 ou plus vraisemblablement de 1947, et recensant tous les membres de la nouvelle Organisation des Nations-Unies (O.N.U) récemment créée en 1945.

🌍 L'ONU a été officiellement fondée le 24 octobre 1945, à San Francisco, lors de l'entrée en vigueur de la charte des Nations unies signée le 26 juin 1945, pour remplacer la Société des Nations (S.D.N), qui n'avait pas pleinement joué son rôle et n'avait pu empêcher la Seconde Guerre mondiale, ainsi que pour fournir une nouvelle plate-forme de dialogue international.
C'est le badge officiel créé en 1945 à l'occasion de
 la Conférence de San Francisco par l'équipe
 de dessinateurs de Oliver Lincoln Lundquist.
Ce tout premier dessin original deviendra l'emblème
officiel de l’Organisation des Nations Unies
qur tout le monde connait, mais avec quelques modifications.
 Il n'est néanmoins pas présenté sur la mappemonde : trop tôt !

  Pour pallier les échecs de la Société des Nations, Roosevelt prévoit une hiérarchie des États où tous les membres signataires seraient représentés, mais avec un conseil de sécurité de quinze membres dont cinq permanents disposant d'un droit de véto. Ces cinq pays sont les États-Unis, l'URSS (qui sera remplacée par la Russie), la Chine (anciennement  : la République de Chine), la France, et le Royaume-Uni, tandis que les dix autres pays du conseil de sécurité n'y sont que pour deux ans.
détail de la carte avec les emblèmes de six des membres fondateurs.
Cinquante et un pays signent la Charte des Nations unies. La condition effective pour avoir sa place à l'ONU est d'avoir déclaré la guerre à l'Allemagne au moins trois mois avant sa capitulation.

détail montrant quelques évènements dans l'histoire du Monde


Voici donc cette carte imprimée en Grande-Bretagne, illustrée par un foisonnement de divers symboles, thèmes, évènements et noms de personnages célèbres, etc... qui ont façonné l'histoire du Monde de l'Antiquité. Et en point d'orgue, ce qui nous intéresse, nous avons la plupart, mais pas tous, des emblèmes des pays membres fondateurs de l’organisation.

Aidez-vous des outils de votre navigateur pour agrandir et explorer l'image ci-dessus


Il faut apporter quelques précisions, nécessaires pour comprendre quelques particularités géopolitiques observables dans cette mappemonde :

ancien emblème de la République de Chine de (1912-1949)
 puis de Taïwan depuis 1949
  Le siège chinois à l’ONU fut occupé en 1945 par la « République de Chine », dont le gouvernement s'exilera à Taïwan en 1949, après la victoire et la prise de pouvoir du Parti communiste. Ce ne sera que bien plus tard, le 25 octobre 1971, que le siège sera attribué à la «République populaire de Chine» dans toutes les instances de l’ONU, par le vote en Assemblée générale de la résolution 2758.

Emblème de l'U.R.S.S auquel sont rattachés les noms de l'Ukraine et de la Biélorussie
L'Union des Républiques Socialistes Soviétiques adhéra à l'O.N.U le 24 octobre 1945... avec trois sièges, dont ceux des républiques soviétiques d'Ukraine et de Biélorussie et donc disposera de trois voix lors des assemblées. C'était une exigence imposée par Staline pour souligner le rôle de son pays dans la défaite de l'Allemagne nazie.
 Ce privilège prendra fin en 1992, avec la chute et l'éclatement de l'Union soviétique en de multiples états indépendants. L'Ukraine et la Biélorussie garderont naturellement leurs sièges respectifs en tant qu'états indépendants cette fois, et la Fédération de Russie prendra celui de l'U.R.S.S.

🏴  Les autres grandes puissances (victorieuses) de l'époque, pour ne pas être en reste face à la démesure de Staline, obtiendront également, en contrepartie, et pour les mêmes raisons de leur participation aux efforts de la Seconde Guerre mondiale, la présence de territoires non indépendants à l'époque, pour occuper un siège dans l'Organisation.
Le Royaume-Uni imposera la présence de l'Inde (voir ci-dessus), la France amènera la Syrie (non représentée par un emblème sur cette carte) et les États-Unis seront accompagnés des Philippines (ci-dessous). Mais en fait tous ces pays sont déjà dans un processus d'obtention de leur indépendance :
la Syrie et les Philippines en 1946 et l'Inde en 1947.


  🌆 Les 51 pays signataires de la charte et membres fondateurs de 1945 sont donc les suivants :
 République de Chine, France, Union des Républiques socialistes soviétiques, Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, États-Unis d'Amérique, Argentine, Brésil, République socialiste soviétique de Biélorussie, Chili, Cuba, Tchécoslovaquie, Danemark, République dominicaine, Égypte, El  Salvador, Haïti, Iran, Liban, Luxembourg, Nouvelle-Zélande, Nicaragua, Paraguay, Philippines, Pologne, Arabie saoudite, Syrie, Turquie, République socialiste soviétique d'Ukraine, Yougoslavie, Australie, Belgique, Bolivie, Canada, Colombie, Costa Rica, Équateur, Éthiopie, Grèce, Guatemala, Honduras, Inde, Irak, Liberia, Mexique, Pays-Bas, Norvège, Panama, Pérou,Union sud-africaine, Uruguay, Venezuela.

quelques derniers adhérents sont listés ici dans ce cartouche,mais sans emblèmes, avec de nouveaux pays adhérents en 1946: Afghanistan, Islande, Siam. (Thaïlande)

 Les pays, anciens alliés de l'Axe, lors de la Seconde guerre mondiale, et donc vaincus, sont naturellement exclus pour le moment de la nouvelle organisation, qui sont pour la plupart dans une situation politique chaotique d'après-guerre et certains sont occupés par les puissances vainqueurs : l'Allemagne, l'Italie, le Japon, la Corée, l'Autriche, la Hongrie, la Roumanie, la Bulgarie, la Finlande.

 ðŸ•¸ Les absents notoires : quelques pays indépendants en 1945, mais non impliqués durant la Seconde Guerre mondiale, continuaient de faire valoir leur neutralité : Suède, Espagne, Portugal, etc...  Ils seront finalement  admis dans la dizaine d'années suivante, sauf la Suisse, une des plus "réfractaires" à toutes les alliances internationales, et qui ne deviendra membre des Nations-Unies qu'en 2002 !

encore quelques détails des illustrations de la mappemonde :
 faits historiques  de l'humanité à toutes époques
 

autres détails intéressants situés dans les marges :
 les éléments et les activités humaines : anciens et modernes, mis en miroir





💵 Crédits :

- carte : www.reddit.com/r/oldmaps/  → ICI
- emblème de l'ONU :  www.globalsocialchange.com/2009/10/02/designer-of-un-logo-dies/



                      Herald Dick
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire