vendredi 1 septembre 2017

La Vuelta a España 2017 - le Tour d'Espagne en blasons - suite et fin de la 2e semaine, en Andalousie

emblème officiel de la Communauté autonome
d'Andalousie, avec Hercule en tenue de travail,
ses colonnes et accompagné de ses gros chats
  Nous voici de retour sur les routes d'Espagne (voir le précédent chapitre → ICI), pour vivre une deuxième semaine de dépaysement total dans des paysages grandioses des côtes du sud du pays, plaines arides, canyons et montagnes, avec au passage quelques villes ou villages de grand intérêt historique ou touristique. Et si la chaleur et le soleil sont au rendez-vous, ce ne sera pas une promenade de repos pour les coureurs.
 Mais la partie sportive en elle-même n'est pas le choix thématique de ce blog.
 Toutefois notre petit sujet sur l'héraldique espagnole, non moins dépaysant, qui va nous balader dans l'Histoire et la géographie de l'Espagne, devrait être aussi vraiment passionnant. La spécificité de cette héraldique est l'usage presque exclusif de partitions très simples : coupés, partis, écartelés, écussons, et l'usage immodéré de la bordure, chargée de meubles divers ou d'inscriptions qui apportent souvent un éclairage complémentaire sur l'Histoire de la ville ou de la province.
  Nous poursuivons le parcours avec trois nouvelles étapes, qui prolongent la découverte des  provinces de la grande et magnifique Communauté autonome d'Andalousie, avec des villes-étapes inédites sur la Vuelta, il y en a encore ! et aussi des arrivées au sommet énormes dans les Sierras du sud de l'Espagne (une à 1.830 m, une autre à 2.510 m). Nous allons nous élever très haut, près du soleil brûlant andalou !
📌 Comme dans les premiers volets, j'ai rajouté aux villes de départ et d'arrivée, 3 blasons de villes ou de communes (municipios) supplémentaires, traversées par les coureurs sur leur itinéraire, pour l’intérêt historique, géographique et surtout héraldique qu'ils apportent.
la carte de la deuxième semaine du parcours (cliquer sur l'image pour l'agrandir)
drapeau de la Communauté autonome d'Andalousie
l'incroyable pont "Puente del Dragon" construit en 2007, dans la ville d'Alcalá de Guadaíra, près de Séville - ingénieurs concepteurs
 du monstre :  José Luis Manzanares Japón et Íñigo Barahona

13e étape - Vendredi 1er Septembre 2017  : 
Coín   -    Tomares


•  Coín  
Communauté autonome d'Andalousie - Province de Málaga.

○ Blason : "Écartelé, au premier d'azur à l'ours passant attaché par une chaîne à un arbre déraciné, le tout au naturel; au deuxième d'azur au château d'or, ouvert et ajouré du champ ; au troisième à un bouquet de trois fleurs: deux d'azur et une de gueules, tigées au naturel, posées en bande; au quatrième de sinople à quatre fleurs de lis d'azur bordées d'or, placées en sautoir".
  Timbre : couronne murale, aux garnitures intérieures d'azur.
  Support : un parchemin sur lequel est écrit sous la pointe de l'écu, le nom de la commune : "COIN".


Teba
province de Málaga 
(C.A. d'Andalousie)
Le second quartier est une référence
aux armes de la ville de Madrid.
La couronne est une couronne comtale
 ( comté de Teba créé en 1522)
Villanueva de San Juan
province de Séville 
(C.A. d'Andalousie)
Le premier quartier est aux armes
des  Téllez-Girón, ducs d'Osuna
avec armes parlantes (3 girons)
Almargen
province de Málaga 
(C.A. d'Andalousie)
Le second quartier représente
l'image d'une stèle funéraire
de l'Âge du Bronze (-3.000 ans)
trouvée dans la commune


•  Tomares  
Communauté autonome d'Andalousie - Province de Séville.

○ Blason : "Écartelé en sautoir, aux 1 et 4 : de gueules à la croix à huit pointes de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem (ou de Malte) d'argent, aux 2 et 3 : de sinople à la tour crénelée d'or, maçonnée de sable, ouverte et ajourée de gueules".
  Timbre : Couronne royale fermée.






14e étape - Samedi 2 Septembre 2017  :
Écija   -    Sierra de La Pandera



•  Écija  
Communauté autonome d'Andalousie - Province de Séville.
○ Blason : "D'azur au soleil figuré d'or, à la bordure d'or chargée de la devise latine en lettres de sable : "⨨ ASTIGI ⨨ CIVITAS SOLIS VOCABITUR UNA", qui peut se traduire par "Ecija, une seule s’appellera ville du soleil".
  Timbre : couronne murale des villes (avec cinq tours et des échauguettes entre les tours).
   Devise : sur une banderole d'argent passant derrière la couronne murale et retombant sur les côtés de l'écu : une inscription en capitales de sable: "MUY NOBLE" ; "MUY LEAL" ;
"CONSTANTE, LEAL Y FIDELÍSIMA" (très noble, très loyale, constante, loyale et très fidèle).

• Écija est connue comme la «ville du soleil» et la tradition affirme qu'il y avait dans ce lieu jadis un temple dédié à l'astre solaire. Le texte biblique à l'origine de sa devise "Civitas Solis Vocabitur una" (l'une d'elles s'appellera la ville du soleil), qui vient du livre d'Ésaïe, chapitre XIX, verset 18, concernant cinq villes d'Égypte, fait référence à ce concept.  
 La ville d'Écija n'a jamais appartenu à aucun ordre militaire, ni aucun seigneur féodal. Depuis les premiers temps, c'est toujours une commune indépendante et, déjà à l'époque romaine, elle jouissait du titre de ville, c'est pourquoi elle porte une couronne murale.


Herrera
province de Séville
(C.A. d'Andalousie)
armes parlantes :
 herrero = forgeron, confirmées
par la devise dans la bordure
Castillo de Locubín
province de Jaén
(C.A. d'Andalousie)
 La fausse bordure est en fait un gironné
de 18 pièces aux armes de Castille et León
avec un écusson (couleurs fautives) sur le tout
Puente Genil
province de Cordoue (C.A. d'Andalousie)
écu de forme atypique, "paysager" et parlant
supports : épée , bâton de commandement
balance de Justice avec chaînes et plateaux
rassemblés sous l'écu.

•  Sierra de la Pandera
(commune de Valdepeñas de Jaén
Communauté autonome d'Andalousie - Province de Jaén.
○ Blason (de Valdepeñas): "D'or à la croix-épée de Santiago de gueules, accostée de deux croissants versés du même; à la bordure componnée de 14 pièces alternant un champ d'argent avec sept lions de gueules, couronnés d'or et un champ de gueules avec sept châteaux d'or, maçonnés de sable, ouverts et ajourés d'azur".
Timbre : couronne royale fermée.

Cette bordure aux armes de Castille et León (mais on peut trouver ailleurs d'autres figures se référant à l'histoire locale), est avec la bordure chargée d'inscriptions en latin sur tout le tour de l'écu, une des caractéristiques récurrentes les plus remarquables de l'héraldique civique espagnole.

La croix de l'Ordre de Saint-Jacques de l'Épée, ou plus simplement "Santiago" rappelle que l'apôtre Jacques est le saint patron de la paroisse. Les deux croissants évoquent le passé arabe de la cité et la symbolique du croissant renversé rappelle que les musulmans ont été vaincus et chassés de la région, au début du XIIIe s., par le roi Ferdinand III , ou saint Ferdinand de Castille.

la Sierra de la Pandera,  magnifique, lunaire !
  la Sierra de la Pandera est un des sommets de la Cordillière Bétique.  Le point culminant de la Sierra  est à 1.872 m. Il offre des paysages magnifiques, avec des panoramas à couper le souffle. Il se gagne surtout par une pente longue et raide, avec des longs passages à plus de 16% de moyenne ainsi que des passages sur les crêtes, où le vent devient parfois un adversaire tout aussi redoutable que la pente.
  L'arrivée de l'étape se jugera sur une route à 1.830 m.,  encore une fois, dans un endroit isolé de toute concentration humaine.



15e étape - Dimanche 3 Septembre 2017  :
Alcalá la Real   -    Sierra Nevada ~ Alto Hoya de la Mora ~ Monachil


•  Alcalá la Real  
Communauté autonome d'Andalousie - Province de Jaén.
○ Blason : "De gueules (ou d'or) à la clé d'or (ou de sable), renversée et contournée; à la bordure componnée de huit pièces alternant un champ de gueules avec quatre châteaux d'or, maçonnés de sable, ouverts et ajourés d'azur et un champ d'argent avec quatre lions de gueules, couronnés d'or".
Timbre : couronne royale fermée.


Nous retrouvons la classique bordure aux armes de Castille et León déjà observée précédemment mais avec variations dans le nombre de compons.

•  Plusieurs localités de la province de Jaén montrent une clé comme figure principale dans leurs armoiries.  Leur signification vient du fait que ces places étaient au Moyen-âge, les gardiennes du Royaume de Jaén face à la menace du territoire nasride au sud.


Pinos Puente
province de  Grenade
(C.A. d'Andalousie)
 armes parlantes : pinos = pins
puente = pont, un pont remarquable
du village, d'origine arabe, certains
 prétendent même qu'il remonterait
 au temps du royaume Wisigoth 
Güéjar Sierra
province de  Grenade
(C.A. d'Andalousie)
écu à partitions, où chaque quartier
est de type "paysager",  sauf la pointe
aux armes de la province de
Grenade et les cerises sur le tout ! 
Atarfe
province de  Grenade
(C.A. d'Andalousie)
la grenade héraldique est
naturellement très présente
dans les armoiries de la province
de Grenade



•  Sierra Nevada - Alto Hoya de la Mora
(commune de Monachil
Communauté autonome d'Andalousie - Province de Grenade.
○ Blason (de Monachil): "Coupé, au premier d'azur au mont "el Pico Valeta" d'argent, au deuxième d'argent à cinq grenades d'or, ouvertes de gueules, tigées et feuillées de sinople, posées en fasce, 3 et 2".
Timbre : couronne royale fermée.

Les grenades font référence à la province et à l'ancien royaume de Grenade.

logo de la station de ski
la Sierra Nevada -  
 Le Veleta (en espagnol : El Pico Veleta) est le troisième plus haut sommet de la péninsule ibérique ( N°1: le Mulhacén, N° 2: le pic d'Aneto ) et le deuxième de la Sierra Nevada, chaîne située au sud est de l'Espagne. Son altitude est de 3 396 m. Son sommet en forme de capuchon est très spectaculaire et reconnaissable de très loin. La face nord de ce pic porte des neiges éternelles.  Ses flancs hébergent la station de ski de la Sierra Nevada, dont les domaine se situe entre 2 100 m et presque jusqu'au sommet du Veleta . L'arrivée de l'étape sera jugée à 2.500 m. sur l'Alto Hoya de la Mora qui est un point de départ privilégié pour les randonneurs.
Le Veleta , majestueux, altitude : 3.396 mètres, au-dessus de la station de ski de la Sierra Nevada.



Lundi 4 Septembre :  repos (descanso) et transfert vers le nord, à Logroño, pas d'étape.


Rendez-vous mardi prochain pour la suite .... → ICI




.

💻 Pour suivre la course, étape par étape par les cartes, les classements et les statistiques, etc...je vous invite à consulter l'excellent site de La Vuelta 2017 → ICI  (en trois langues : ES/FR/EN)

📺 📱 Et/ou les vidéos en replay sur la chaîne Tiz-Cycling (langue : EN), dans le menu : "Grand Tours" → ICI


💶 Crédits :
- cartes :  www.lavuelta.com
- blasons ( vous pouvez visualiser les références des dessins en passant la souris sur les images) :
en majorité :   es.wikipedia.org  ou commons.wikimedia.org
- les logos viennent des sites officiels de chaque commune ou institutions.



             Herald Dick
cartes des provinces visitées en cette fin de 2e semaine (zones colorées)



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire