mardi 23 mai 2017

Il Giro d'Italia 2017 - le Tour d'Italie en blasons -
Semaine 03 : de la Lombardie à la Vénétie par les Dolomites et le final à Milan

gonfalon de la commune de Rovetta
 (Lombardie)
  Dernier rendez-vous sur ce blog (voir le précédent épisode → ICI ) pour une illustration originale de cette grande épreuve cycliste de printemps.

 Les deux premières semaines nous ont permis de découvrir un grand nombre de régions et de provinces, y compris, et c'était un réel exploit d'ordre logistique : les deux grandes îles de Sardaigne et de Sicile. Ces 15 dernières journées de course ont été plutôt favorables aux rouleurs et aux sprinters, avec toutefois trois arrivées au sommet en moyenne montagne : Etna, Blockaus et Oropa. Mais cette dernière semaine risque de tout changer la donne dans les classements de l'épreuve et aussi nous amener quelques belles surprises dans notre approche héraldique du parcours.

   En effet ce seront cinq étapes émaillées de cols vertigineux et de belles vallées, dans le massif des Dolomites.
 Enfin le dernier jour, quand les jeux seront faits à 95%, une dernière étape contre la montre, règlera les ultimes ajustements, pour ceux aiment les chronos, entre le célèbre circuit automobile de Monza et le centre de Milan, destination finale et logique, pour notre centième Giro d'Italia.

 Je vous propose donc de poursuivre et terminer virtuellement, par le biais de l'héraldique territoriale et municipale, le parcours des coureurs, étape par étape, avec de belles découvertes, dans des villes et des lieux chargés d'histoire. Pour les amateurs de sport uniquement vous trouverez en bas de cette page des liens qui vous donneront les images et les classements de l'épreuve.

 Voici la carte générale du tracé, en rappel, avec la zone d'étude délimitée en clair et plus bas la carte réduite aux six étapes concernées par ce sujet.


 la ville de Milan
Région de Frioul-Vénétie Julienne
Région de Vénétie
Région de Lombardie
Région du Trentin - Haut-Adige
Canton des Grisons (Suisse)


Province de Bergame = BG
 (Région de Lombardie)

Région de Lombardie
Regione Lombardia



 Région de Lombardie et Province de Bergame :   voir le sujet de la semaine dernière → ICI 

16e étape - Mardi 23 Mai 2017 :   Rovetta  -  Bormio

Rovetta (BG)
Rovetta : "Coupé, au premier : d'argent au lion de sable, au second d'or à trois arbres arrachés au naturel, posés en fasce, celui du milieu légèrement plus grand que les deux autres; une fasce d'azur brochant sur la partition ". Couronne et ornements extérieurs des communes italiennes.


Bormio (SO)
Province de Sondrio = SO
 (Région de Lombardie)


timbre italien de 1985, série touristique : Bormio
Bormio : " De gueules (ou de pourpre) à la croix d'argent". Écu adextré des lettres capitales romaines CO et senestré des lettres BV, toutes de sable.
•  les lettres sont l'acronyme de la dénomination en latin : "COMVNITAS BVRMI" soit en français: "la commune de Bormio".


Province de Sondrio :   "Écartelé : au premier parti d'argent et de gueules au château d'or, maçonné, ouvert et ajouré de sable, surmonté d'une aigle du même, les deux brochant sur la partition (armes de la ville de Tirano); au deuxième , de gueules à la croix d'argent (ville de Bormio); au troisième, de gueules à deux clés d'argent en sautoir, sommées d'une aigle de sable, couronnée d'or (de la ville de Chiavenna);  au quatrième de gueules à deux clés d'argent en sautoir, et une épée d'argent, garnie d'or, posée en pal, brochant (de la ville de Morbegno); sur le tout : parti d'azur et d'argent, à deux palmes de sinople en sautoir, et deux épées d'argent , garnies d'or, en sautoir, brochant sur les palmes, surmontées d'une fleur de lis d'or en chef, le tout brochant sur la partition (de la ville de Sondrio)". Couronne et ornements extérieurs des Provinces italiennes, avec bâton à pommes de pin et couronne de branches de laurier et de chêne..
  • C'est à nouveau un blason façon "puzzle",  très courants en Italie pour identifier les provinces, et ici il est composé à partir des armes de cinq villes principales de la province.

Müstair
 (Grisons - Suisse)
Santa Maria Val Müstair
 (Grisons - Suisse)
  • Petite remarque anecdotique, le parcours du Giro, lors de cette étape, fera une toute petite incursion de 16,5 km en Suisse par les villages frontaliers de Müstair et Santa Maria Val Müstair, dans le canton des Grisons et retour en Italie par le col de l'Umbrail. C'est pour cette raison que le drapeau cantonal des Grisons figurait dans la présentation de cette page. Et donc, ce que j'avais affirmé dans le préambule du premier volet, sur le fait que l’épreuve 2017 se déroulerait exclusivement sur le territoire italien n'est pas tout à fait exact  : mea culpa !



17e étape - Mercredi 24 Mai 2017 : 
 Tirano  -  Canazei (Val di Fassa)

Tirano (SO)

Tirano : " Parti d'argent et de gueules, au château d'or brochant à trois tours et deux merlons crénelés à la Gibelin (voir explication ici → ), ajouré et ouvert de sable, surmonté d'une aigle du même, becquée d'or, lampassée de gueules".  Couronne et ornements extérieurs des villes italiennes.
• sur de nombreuses représentations, l'aigle est en plus couronnée d'or. Et le château est blasonné "au naturel" en italien, c'est-à-dire de la couleur de la pierre, ce qui permet beaucoup de nuances !


Canazei (TN)
Province autonome de Trente = TN
 (Région autonome du Trentin-Haut-Adige)
sur les hauteurs de Canazei, le Col Pordoi, 2.239 m. d'altitude, dans les Dolomites
Canazei : " D'azur à la montagne d'argent, mouvant des flancs, à la crête abaissée à dextre, soutenue d'une champagne de sinople, et chargée d'un chamois arrêté de sable". Couronne et ornements extérieurs des communes italiennes.




drapeau de la communauté du Val di Fassa
 (origine image : www.cisv.it)
Val di Fassa : c'est une des vallées du massif des Dolomites, dans le nord-est de la province du Trentin.
La vallée est traversée par l'Avisio, un affluent gauche de l'Adige. Elle est entourée par quelques-uns des plus hauts sommets des Dolomites : le Marmolada (3.342 m.), le Gruppo del Sella (3.152 m.), le Sassolungo (3.181 m.), ou le Gran Vernèl (3.058 m).  Les villages de Canazei et de Moena font partie des sept communes de la vallée, et sont en dehors de l'activité traditionnelle du pastoralisme, des sites touristiques importants, surtout l'hiver, pour la pratique du ski.
Province autonome de Trente : "D'argent à l'aigle de sable, becquée et armée d'or, aux ailes chargées de kleestängels (demi-cercles tréflés) du même, bordée de langues de feu de gueules". Couronne de patricien.
•  Longtemps possession de la principauté épiscopale de Trente, puis des Habsbourg d'Autriche, le Trentin, entre 1871 et 1918, fait partie des terres irrédentes, réclamées par les nationalistes italiens, afin de clore le processus d'unification. Le Trentin devient italien par le traité de Saint-Germain-en-Laye signé en 1919 entre les pays de la Triple-Entente et l'Autriche-Hongrie.
•  L'emblème officiel de la province représente l'aigle flamboyante de Saint Venceslas, armes données par le roi Jean Ier de Bohême à l'évêque de Trente Nicolò da Bruna comme bannière officielle de la petite armée du prince-évêque de Trente en 1339.

Région autonome du Trentin-Haut Adige
Regione autonoma Trentino-Alto Adige
Région autonome du Trentin-Haut Adige  : "Écartelé en 1 et 4 : d'argent à l'aigle de sable, bordée de langues de feu de gueules, becquée et membrée d'or, chargée d'un kleestengel du même (pour Trente);  en 2 et 3 : d'argent à l'aigle gueules, becquée et membrée d'or, lampassée de gueules, chargée d'une tige de kleestengel d'or (pour Bolzano)".
• Le style héraldique de ces armoiries est typiquement germanique, épuré et dépourvu de tous les ornements extérieurs habituels des armoiries civiques italiennes : couronnes, soutiens, supports, devises.
• Jusqu'en 1918, la région actuelle formait les provinces autrichiennes du Südtirol (Tyrol du sud) et du Welschtirol (Trentin), avant d'être rattachées à l'Italie à la fin de la Première Guerre mondiale, consécutif au démantèlement de l'Empire austro-hongrois.


.


18e étape - Jeudi 25 Mai 2017 : 
 Moena (Val di Fassa)  -  Ortisei / St. Ulrich (Val Gardena)

 
Moena (TN)

Moena : "Parti, de gueules et d'argent, un rameur debout dans sa barque, manœuvrant une longue rame, voguant sur une champagne d'eau agitée de vaguelettes, le tout au naturel, surmonté par une croix pattée et pommetée d'or, le tout brochant sur la partition". Couronne et ornements extérieurs des communes italiennes.


Ortisei ( BZ)
Province autonome de Bolzano = BZ
 (Région autonome du Trentin-Haut-Adige)

timbres italiens de 1970 illustrant un championnat du monde
 de ski à Val Gardena dans les Dolomites
Ortisei / St.Ulrich in Gröden  : " Écu à base arrondie, d'or à la figure de Saint Ulrich en habits d'évêque, à la cape de gueules, coiffé d'une mitre d'or et tenant de la dextre un crucifix du même métal, monté sur un cheval blanc, saillant, harnaché d'or et couvert d'un drap d'azur, le cavalier et son cheval posé sur un mont de trois coupeaux de sinople ; au chef d'azur chargé de trois écussons d'argent et de deux abeilles volantes, au naturel, intercalées entre les écussons". 
 • Jusqu'en 1918, le village de Sankt Ulrich in Gröden faisait partie de l'Autriche, puis de l'Autriche-Hongrie, dans la province du Tyrol. La région intégrera le royaume d'Italie après la Première Guerre mondiale. Le nom du village sera alors officiellement italianisé avec le nom d'Ortisei.
 • Ulrich est le premier saint canonisé par une décision de Rome (par le pape Jean XV en 993). Formé au monastère de Saint-Gall, en Suisse, il fut envoyé au service de l'Église d'Augsbourg, puis en devint l'évêque en 923. Favorisé du don des miracles, il reste très populaire, encore de nos jours, en Autriche, en Alsace et dans le nord de l'Italie.

 Province autonome de Bolzano : "D'argent à l'aigle antique du Tyrol de gueules, becquée et membrée d'or avec des ailes chargées  d'une tige de kleestängel du même".



19e étape - Vendredi 26 Mai 2017 : 
 San Candido / Innichen  -  Piancavallo

San Candido (BZ)

armoiries de l'Évêché de Freising, - extrait du
 Siebmachers Wappenbuch (1605) - folio 11
San Candido / Innichen  : " Écu à base arrondie, de gueules, à la tour carrée donjonnée d'argent crénelée sur deux étages, posée sur une terrasse de sinople; au premier étage : à la porte hersée, ouverte de sable, surmontée d'un écusson d'azur à la tête de maure au naturel couronnée d'or, colletée de gueules, aux lèvres et à l'anneau à l'oreille du même; au deuxième étage de la tour: ajourée de trois fenêtres de sable".

• L'écusson à la tête de maure est une brisure des armes de l’évêché de Freising, en Bavière (qu'on peut voir aussi réemployées dans les armoiries adoptées par le précédent pape Benoit XVI ). En effet l'ancienne abbaye d'Innichen, fondée à la fin du VIIIe siècle, appartenait au prince-évêque de Freising. L'abbaye elle-même a été détruite en 1785, et ses domaines rattachés au comté du Tyrol en 1803. Selon les termes du traité de Saint-Germain, Innichen est devenu une partie du Royaume d'Italie en 1919 et son nom a été italianisé en San Candido.
• Saint Candide (San Candido en italien), aussi appelé Xandre, en France, était un soldat de la légion thébaine, compagnon de saint Maurice, et martyrisé en même temps que lui sous le règne de l'empereur romain Maximien. C'est lui qui est représenté par la tête de maure dans ces armoiries.

.

Piancavallo :  est une station de sports d'hiver et d'été située à 1 267 m d'altitude dont l'implantation se trouve dans une cuvette du versant ouest du Mont Cavallo (2 251 m), près de la forêt du Cansiglio. C'est aussi une localité, un hameau (frazione en italien) de la commune de Aviano.



Aviano (PN)
Province de Pordenone = PN
 (Région de Frioul-Vénétie Julienne)

Aviano : "D'azur à l'aigle bicéphale de sable chargée d'un écusson d'argent portant l'inscription en capitales romaines de sable "COMUNE DI AVIANO", surmontée et soutenue de motifs tréflés du même émail ; en chef : une fleur de lis de jardin grande ouverte, d'argent". Couronne et ornements extérieurs des communes italiennes.

La déesse Concordia, gravée sur le revers
d'une monnaie romaine (IIIe s.)
Province de Pordenone :  " "D'azur à la bordure d'or,  chargé de la déesse Concordia de carnation habillée d'argent, tenant de sa main dextre une branche d'olivier au naturel et dans la senestre une corne d'abondance d'or, remplie de fruits au naturel" ; sous la pointe du bouclier, une banderole d'or avec la devise latine en caractères romains:  "CONCORDIA PARVAE RES CRESCVNT" qui signifie "L'union fait la force". Couronne et ornements extérieurs des Provinces italiennes.
•  "L'union fait la force"est une devise très utilisée à travers le monde, ici accompagnant un personnage allégorique de la mythologie gréco-romaine, en fait c'est un jeu de mot avec "Concordia" et le mot "concorde" = alliance, accord, etc...

Région de Frioul-Vénétie julienne
 Regione Friuli-Venezia Giulia
 




Région de Frioul-Vénétie julienne :
• adopté le 8 décembre 1967 : "Écu français (ou samnitique) d'azur, à l'aigle essorante d'or vue de profil tenant dans ses serres une couronne murale d'argent avec quatre tours, maçonnée de sable".











20e étape - Samedi 27 Mai 2017 :   Pordenone  - Asiago

Pordenone (PN)
Pordenone  : " De gueules à la fasce d'argent, chargée d'un portail de pierre d'argent crénelé de trois merlons, avec deux battants d'or ouverts, le tout brochant sur la fasce, accompagné en chef dans chaque canton de deux couronnes d'or, et soutenu par une rivière ondée d'azur aux vagues d'argent". Couronne et ornements extérieurs des villes italiennes.
• Le champ "de gueules à la fasce d'argent" fait référence à la maison d'Autriche, rappelant ainsi la période médiévale où le territoire était une enclave autrichienne dans le Frioul.
• La porte ouverte sur la rivière évoque la fondation de la cité durant le Haut Moyen-âge sous le nom de "Portus Naonis", petit port fluvial sur la rivière Noncello. L'assimilation entre le port et la porte, en terme d'image parlante, s'est faite naturellement.
 
Asiago (VI)

timbre italien de 1979, série touristique : Asiago
Asiago  : "Parti, au premier: d'or à la croix de gueules; au second: d'azur à la fasce cousue de gueules, accompagnée en chef de trois têtes d'hommes barbus, accolées en fasce, un bandeau sur le front, au naturel, et en pointe de quatre autres têtes d'hommes juvéniles accolées en fasce, au naturel". Couronne et ornements extérieurs des villes italiennes.
blason des Sept Communes / Sette Comuni
en italien ou Siben Komoine en cimbre







• Le quartier senestre, avec les sept têtes insolites, est une référence historique aux Sept communes (Federazione dei Sette Comuni), une ancienne petite république montagnarde libre, dans la province de Vicence, qui se constitua en 1310 avec pour chef-lieu Asiago. On y parle une langue rare : le cimbre, un dialecte d'origine germanique. Le petit pays sera mis sous la protection du duché de Milan, puis à partir de 1404 il fera allégeance à la République de Venise, jusqu'en 1797. Pour finir, en 1807, la fédération sera dissoute et le territoire intégré au Royaume napoléonien d’Italie.


Province de Vicence /
 Vicenza = VI
 (Région de Vénétie)
Province de Vicence (Vicenza) : "L'écu est donc coupé ; parti de deux en chef : en 1,d'azur à l'ossuaire de Pasubio d'argent sur une terrasse de sinople, en 2 : de gueules à la croix d'argent (les armes de la ville de Vicence / Vicenza), en 3 : d'azur à l'ossuaire de Cimone d'argent sur une terrasse de sinople ; parti simple en pointe , en 1 : d'azur au mémorial militaire de l'Asiago d'argent sur une terrasse de sinople, en 2 : d'azur au mémorial militaire du Mont Grappa d'argent sur une terrasse de sinople, séparés par une vergette d'or ". Couronne et ornements extérieurs des communes italiennes.
• Ce blason atypique est divisé en cinq quartiers représentant différents lieux de souvenir historiques, et au centre le blason du chef-lieu. Les monuments qui sont représentés dans chaque quartier ont été érigés à la mémoire des combats et des soldats tombés ici au cours de la Première Guerre mondiale. Ce sont des ossuaires qui recueillent les restes d'environ 85.000 soldats. Les montagnes de la province ont été en effet le théâtre de violents combats en particulier avec les batailles sur le plateau d'Asiago et de Pasubio, de la Strafexpedition  en 1916, de l'Ortigara en 1917 et du mont Grappa en 1918.

Région de Vénétie
 Regione Veneto
 Région de Vénétie :  Cet emblème est celui de la ville et de l'ancienne République de Venise. Le lion ailé tenant un livre ouvert avec l'inscription "Pax Tibi Marce Evangelista Meus" est l'attribut de saint Marc l'Évangéliste, patron de Venise, dont les saintes reliques avaient été ramenées (volées) d'Égypte en 828 et autour desquelles sera bâtie plus tard la grande Basilique Saint-Marc que nous connaissons sur la Place du même nom. Le rachat ou le vol de reliques de saints (que l'Église nommait pudiquement "translation") était chose très courante au Moyen-Âge. En effet, les pèlerinages qui résultaient de leur adoration généraient des revenus considérables pour l'Église et les commerces de la ville "hôtesse". Pour donner un argument plausible à sa présence posthume à Venise, on a fait courir la légende que saint Marc était venu évangéliser la région vénitienne au Ier siècle dans un bateau et aurait fait naufrage dans la lagune qui allait donner naissance en 452 à la Sérénissime. Un ange lui serait alors apparu et lui aurait dit: « Paix sur toi Marc, mon évangéliste, tu trouveras ici le repos ». Plus le mensonge est gros, plus on y croit, c'est ainsi.

---------------------------------------------------------------------------------
Région de Lombardie
Regione Lombardia

Région de Lombardie :   voir le sujet de la semaine dernière → ICI


21e étape - Dimanche 28 Mai 2017 :
   Monza (Autodromo nazionale)  -  Milano / Milan   
(étape contre la montre individuel et arrivée finale)

Monza (MB)


Province de Monza et
de la Brianza = MB
 (Région de Lombardie)


timbre italien émis en 2000 pour célébrer
les 700 ans de la cathédrale de Monza
Monza  : "D'azur, à la "couronne de fer" des rois de Lombardie, d'or, sertie de pierres précieuses au naturel, surmontée de la "croix de Béranger", également d'or et sertie de pierres précieuses; l'ensemble entouré d'une banderole d'argent fermée en forme d'ovale portant la devise latine en lettre capitales de sable : "EST • SEDES • ITALIAE • REGNI • MODOETIA• MAGNI •" qui signifie : "Monza est le siège du Grand Royaume d'Italie".  Couronne et ornements extérieurs des villes italiennes.
• Monza a connu une période de grande importance géopolitique et de développement artistique à partir du VIIe siècle, quand elle a été une des capitales du Royaume des Lombards.
• La Couronne de fer (Corona Ferrea en italien) est une des plus anciennes couronnes conservées à ce jour. Cette couronne de style byzantin aurait été réalisée selon la légende en 591 sur l’ordre de Théodelinde de Bavière.  Elle a été utilisée initialement pour couronner les rois de Lombardie durant le Haut Moyen-âge. Elle est constituée d'un large bandeau gemmé et d'un cercle de fer interne réputé avoir été forgé à partir d'un des clous de la Passion issu de la Vraie Croix, fondu pour la circonstance, ce qui en fit un précieux reliquaire. Elle est l'un des plus forts symboles de la royauté italienne depuis le Moyen Âge. Elle est conservée dans la cathédrale de Monza.
• La Croix de Béranger (Croce di Berengario en italien) est un autre joyau du trésor de la cathédrale de Monza. Elle est en forme de croix grecque, en or et mesure 23x22 cm. Elle date de la fin du IXe ou au début du Xe siècle, et est associée au règne de Bérenger de Frioul, élu à plusieurs reprises roi d'Italie de 888 à 922 et empereur des Romains d'Occident de 915 à 924, qui en avait fait don à l'ancienne basilique de la ville.
logo officiel  du circuit
© www. monzanet.it/
le tracé du circuit actuel et l'ancien ovale utilisé au tout début de son histoire


timbre italien de 2000
Circuit automobile national de Monza / Autodromo Nazionale di Monza: c'est un des plus célèbres circuits automobiles situé dans le Parco Reale de 800 hectares de la ville de Monza. Il est principalement connu pour accueillir, chaque année, le Grand Prix d'Italie dans le cadre du Championnat du monde de Formule 1 et être le fief des « tifosi », supporters de l'écurie italienne Scuderia Ferrari. Il fait par ailleurs partie des sept circuits qui ont accueilli le premier championnat du monde de Formule 1, en clôturant cette saison initiale le 3 septembre 1950.

Province de Monza et de la Brianza : emblème adopté en février 2012, résultat d'un concours soumis par le gouvernement provincial (voir → ICI) : c'est un polygone à six côtés vert, rappelant la forme d'un bouclier, avec une forme blanche en Y, incurvée dans le sens horaire et inscrite dans l'écu.
• Le motif central peut être interprété comme étant un triskèle, car la symbolique se rapporte au monde celtique. Des tribus celtes ont en effet longtemps occupé le nord de l'Italie (la Gaule cisalpine) bien avant la conquête des Romains. Et le nom de la Brianza, ce territoire géographique du centre de la Lombardie, vient du mot celte "brig" qui signifie "colline, hauteur". La forme générale évoque le contour de cette petite région avec les cours d'eau qui la traversent.

Milan / Milano (MI)
Ville métropolitaine de Milan /
 Città metropolitana di Milano = MI
 (Région de Lombardie)





Milan : "D'argent à la croix de gueules".  Couronne et ornements extérieurs des villes italiennes.

timbre italien émis en 2016 : la Piazza del Duomo à Milan
qui va accueillir l'arrivée des coureurs et le podium final

Ville métropolitaine de Milan : cette nouvelle entité administrative remplace l'ancienne Province de Milan, depuis le 1er janvier 2015. "Écu samnite (ou français) d'azur : un soleil d'or non figuré, avec huit rayons ondoyants, alternant avec seize rayons droits, groupés deux par deux, chargé d'un croissant de lune de lune d'argent, contourné, posé en barre; au chef d'argent chargé d'une croix de gueules". Couronne et ornements extérieurs des provinces italiennes.

• Je vous invite à revoir les explications sur les armoiries de la ville et de la province de Milan dans le sujet similaire du Giro 2015,
cliquer ici → 📝





Toutes les bonnes choses ont une fin, et ce nouveau voyage annuel chez nos voisins et amis italiens vous aura, je l'espère, intéressé et peut-être appris aussi quelques particularités.  Cette année encore, j'ai voulu aller plus loin dans les commentaires et descriptions à chaque étape, afin d'en savoir plus sur l'histoire, la géographie, la nature et les traditions de l'Italie parfois méconnues.  Pour ce qui est de la course cycliste qui servait de prétexte à l'exercice, aucune révélation n'a transpiré dans ces lignes, j'en suis désolé pour les amateurs de vélo ! Mais ceux-ci ont certainement trouvé ailleurs les réponses à leur questions.
 🚲 Pour les autres,voici le podium final :
 Classement Général ( Maglia rosa / Maillot rose) :
• 1 - Tom Dumoulin, néerlandais.
• 2 - Nairo Quintana , colombien.
• 3 - Vicenzo Nibali, italien (sicilien).
Classement par points ( Maglia ciclamino / Maillot cyclamen) :
• 1 - Fernando Gaviria, colombien.
Classement de la montagne ( Maglia azzurra / Maillot bleu) :
• 1 - Mikel Landa Meana, espagnol (basque).
Classement du meilleur jeune ( Maglia blanca / Maillot blanc) :
• 1 - Bob Jungels, luxembourgeois.



Pour suivre en temps réel la vraie course, si vous êtes un vrai fan de cyclisme, je vous invite à consulter le site officiel (langues : IT/ EN / ES) → ICI
ou en direct sur la TNT, puis en replay sur le web : chaîne l'Équipe 21 (langue : FR) → ICI
et encore les vidéos en replay sur la chaîne web Tiz-Cycling (langue : EN) → ICI

► Rendez-vous l'année prochaine, si tout va bien  .... avec une hypothétique et folle rumeur : le Giro 2018 prendrait son départ au ...  Japon !!!  👀 avec une étape inédite qui gravirait le Mont Fuji 🌋
à suivre, donc...


les régions parcourues cette semaine
Crédits :
cartes : www.gazzetta.it

blasons :
www.comuni-italiani.it
it.wikipedia.org
www.araldicacivica.it (dessins de Massimo Ghirardi)
www.comune.bormio.so.it/
merci à eux.



               Herald Dick
 .



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire