samedi 22 août 2015

La Vuelta a España 2015 - le Tour d'Espagne en blasons - le grand départ en Andalousie

  Pour la cinquième année consécutive, et c'est personnellement avec grand plaisir, je vous convie à nous rendre chez nos voisins au-delà des Pyrénées. Le prétexte est le tour cycliste: "La Vuelta a España", traité de manière originale: par un nouveau voyage à travers l'héraldique municipale, provinciale et régionale!

Comme je le dis habituellement : pardon aux aficionados du vélo : rien ne sera révélé ici sur les actions et les résultats de leurs coureurs cyclistes préférés, je m'en excuse après d'eux ! ...

  Pour commencer, nous allons visualiser l'ensemble du parcours sur cette carte officielle, composé de 21 étapes, qui part le 22 août de Marbella, en Andalousie, la grande cité balnéaire sur la célèbre Costa del Sol, qui fait rêver tant de touristes avec ses luxueuses résidences. Nous terminerons le 13 septembre, à Madrid, la capitale, comme presque toutes les fois depuis trente ans, sauf quelques exceptions, telle  l' année passée, en 2014 où nous sommes arrivés  à Saint-Jacques de Compostelle en Galice.
 On notera cette année un circuit très "saucissonné" et "haché" ! Beaucoup de sauts de puce entre les étapes pour passer d'une région à une autre. C'est la seconde fois consécutive que le grand départ est donné en Andalousie. Puis nous allons traverser 11 des 17 régions administratives de l'Espagne, appelées "Communidades Autónomas "(Communautés autonomes) : Andalousie, Murcie, Valence, Catalogne, Aragón, Pays Basque, Cantabrie, Asturies, Castille et León, Castille la Manche, la Communauté de Madrid  ...ainsi qu'un petit État indépendant : Andorre. La plupart des régions sont divisées en Provinces (Provincias dirigées par une Diputación provincial), subdivisées elles-mêmes en Comarcas , puis en Municipios (équivalent de nos cantons en terme de taille). Le municipio est la plus petite entité administrative d'Espagne, il est composé souvent de plusieurs villages ou paroisses (parroquias) qui chez nous en France, seraient équivalents à des communes. Les provinces et une grande majorité des municipios, possèdent des armoiries. C'est moins vrai pour les comarcas, par conséquent je ne les mentionnerai pas sauf si le blason existe et apporte un plus. Nous allons visualiser tout cela le long du parcours.
(Il est possible d'agrandir la carte avec les outils de votre navigateur et en cliquant dessus)


Nous posons donc les mains sur le guidon et mettons les chaussures sur les cale-pieds depuis la Costa del Sol, en Andalousie, non loin du Détroit de Gibraltar, appelé autrefois "Colonnes d'Hercule".
Tres, dos, uno, y...  ¡ Adelante ! 
Communauté autonome d'Andalousie
 Communidad autónoma de Andalucía


Pour commencer, voici les emblèmes ou armoiries de la Région (Communauté autonome) et des provinces qui seront traversées. Ce type de présentation sera reproduit pour chaque changement de région. Cette année, sur les 8 provinces composant la Communauté autonome d'Andalousie, six seront parcourues ou simplement traversées par la Vuelta, avec une préférence pour la Province de Malaga, qui a elle seule accapare les trois premières étapes.
Pour les villes-étapes, nous allons remonter le temps, très souvent à la période de "la Reconquista" à la fin du XVe siècle, quand l'Espagne en tant que telle s'est constituée, en regagnant peu à peu son territoire sur les occupations musulmanes qui avaient débuté six siècles plus tôt.

Province de Malaga
Provincia de Málaga
Province de Cadix
Provincia de Cádiz
Province de Cordoue /
 Provincia de Córdoba

Province de Séville / Provincia de Sevilla

Province de Jaen /
 Provincia de Jaén

Province de Grenade
Provincia de Granada


1ère étape - Samedi 22 Août 2015  :
 Puerto Banús  -  Marbella (contre la montre par équipe)


Puerto Banús
(Andalousie - Province de Malaga)



• Puerto Banús

 Pas de blason, mais un logo pour cette cité portuaire et touristique abritant la marina de luxe de Marbella dont le nom complet est : Puerto José Banús, du nom de son fondateur José Banús . 
  Du point de vue architectural, rien à voir avec les affreux gratte-ciels de Benidorm, non loin de là, ici on reste dans l'ambiance des villages andalous, voulue par l'architecte russe Noldi Schreck. Le complexe a été inauguré en 1970.




Marbella
(Andalousie - Province de Malaga)
blason alternatif non conforme aux 
règles de l'héraldique 

blason officiel
• Marbella

Écu français, d'azur (d'argent) à une tour ruinée d'or (au naturel) ouverte du champ posée sur la mer au naturel (d'azur) aux vagues d'argent, accostée d'un joug en pal à dextre et un faisceau de flèches liées par une cordelette, à senestre, le tout d'or. 
Timbre : couronne ducale . 

• Le joug et les flèches sont les attributs des "Rois Catholiques" (Ferdinand d'Aragon et Isabelle de Castille, fin du XVè siècle) qui ont donné ces armes à la ville, conquise sur le royaume arabe nasride de Grenade.

Le blason adopté par la municipalité en 1994 par des gens ignorants des règles élémentaires de l'héraldique au niveau des couleurs, a fait l'objet de plusieurs demandes de changement pour mise en conformité, mais sans succés (voir →).
  En attendant, des logos plutôt bien réussis (ci-dessous), tempèrent la polémique.



2e étape - Dimanche 23 Août 2015  :
 Alhaurín de la Torre  -  Caminito del Rey


Alhaurín de la Torre
(Andalousie - Province de Malaga)


• Alhaurín de la Torre

Écu coupé, au premier : d'azur, à la tour d'argent, maçonnée de sable, ajourée et ouverte du champ ; au second d'or à deux oliviers de sinople, fûtés au naturel.
Timbre : couronne royale fermée.

Caminito del Rey : Voici un endroit vraiment insolite pour en faire une arrivée d'étape ! Les organisateurs de la Vuelta sont étonnants et novateurs, avec leurs idées très originales de sites-étapes.  Situé à flanc de falaise, dans les gorges d'El Chorro, où coule la rivière Guadalhorce, le Caminito del Rey (Petit Chemin du Roi en français) est une via ferrata incroyable, longue de 7,7 km, accrochée le long d'une paroi escarpée du Desfiladero de los Gaitanes dans le parc naturel de Los Ardales Elle a été réhabilitée et viabilisée tout récemment, car beaucoup de sections étaient en très mauvais état et dangereuses. Ce chemin avait été tracé entre 1901 et 1905, pour les besoins de la construction de deux barrages hydroélectriques. Voir le site internet qui lui est consacré → ICI (en 4 langues : ES/EN/FR/DE).
 Les derniers kms de l'arrivée se déroulent sur le territoire de deux municipos :  Álora et Ardales.
Álora
(Andalousie - Province de Malaga)

Ardales
(Andalousie - Province de Malaga)

• Álora
De gueules au château d'or maçonné de sable, ajouré et ouvert d'azur, adextré d'un lion couronné, contourné, du même métal, appuyé sur ses murs ; le tout soutenu par deux branches de sinople.
Timbre : couronne royale fermée.

 Ardales •
De gueules au pont fortifié défendu par deux tours crénelées, d'or, maçonné de sable, sur une campagne d'azur.
Timbre : couronne royale fermée.




3e étape - Lundi 24 Août 2015  : Mijas   -  Málaga


Mijas (Andalousie - Province de Malaga)

• Mijas
 Écu français, au champ d'argent, à une tour de pierres (ajourée et ouverte de sable), sur une colline de terre, accostée de deux demi-arbres mouvants des flancs, le tout au naturel. 
 L'écu est soutenu par des guirlandes de fleurs d'acanthe de sinople, d'azur et de gueules.
 Timbre : couronne de marquis.
encore un blason qui ne respecte pas vraiment les règles de l'héraldique en ce qui concerne les couleurs, non conventionnelles : trop de "au naturel"  pour parvenir à blasonner, imprécisément.

Málaga
(Andalousie - Province de Malaga)

• Málaga
  Écu en plastron : sur un champ de gueules, une forteresse sur un rocher à senestre, une ville, des remparts et une enceinte fortifiée contenant des prisonniers à dextre, le tout au naturel, bordé par une mer d'azur avec des vagues d'argent; dans le canton dextre: les saints Ciriaco et Paula, de carnation, habillés d'un manteau d'azur et d'or, auréolés du même, affrontés et agenouillés en attitude de prière; à la bordure partie de sinople et de pourpre, chargée de quatre jougs et quatre faisceaux de flèches d'or, en alternance. 
  En orle autour de l'écu, une banderole de parchemin, avec, inscrits en lettres de sable et en espagnol: les surnoms, titres et devises suivantes:  "MUY NOBLE Y MUY LEAL CIUDAD DE MÁLAGA; TANTO MONTA; LA PRIMERA EN EL PELIGRO DE LA LIBERTAD; SIEMPRE DENODADA; MUY HOSPITALARIA Y MUY BENÉFICA" (Très noble et très loyale ville de Malaga; C'est pareil (devise associée au jougs et aux flèches des Rois catholiques); La première en danger pour sa liberté; Toujours intrépide; Très accueillante et très bienfaisante). 
Timbre : une couronne civique de laurier au naturel et une couronne royale ouverte.

Ce tableau provient des armoires très anciennes (1494) octroyées à la ville de Málaga quand elle fut libérée par les "Rois catholiques": Ferdinand II d'Aragon et Isabelle de Castille, qui ont chassé les derniers émirs nasrides de la péninsule. Il représente la ville et l'immense château-forteresse de Gibralfaro. La partie supérieure de l'écu est occupée par un paysage au naturel où l'on peut distinguer une forteresse sur un rocher, des remparts descendant jusqu'à la mer, dessinant une enceinte fermée.  C'est une représentation stylisée de l'énorme forteresse du mont Gibralfaro construite par les musulmans au XIVe siècle. Les deux personnages agenouillés comme en suspension dans le canton dextre, sont deux saints martyrs de Málaga: San Ciriaco et Santa Paula. Dans la bordure "partie de sinople et de pourpre" sont disposés les jougs et les faisceaux de flèches, emblèmes personnels respectifs de Ferdinand II d'Aragon et Isabelle de Castille précédemment cités..




4e étape - Mardi 25 Août 2015  :
 Estepona  -  Vejer de la Frontera


Estepona
(Andalousie - Province de Malaga)

• Estepona
Écu espagnol, d'azur à la tour donjonnée d'or ouverte et ajourée de gueules, maçonnée de sable, posée sur des rochers du premier métal, sommée d'une bannière avec sa hampe d'argent; senestrée d'un mont de sinople, chargé d'une ville d'argent ajourée de sable ; aux pieds du tout une champagne ondée d'argent chargée de trois fasces ondées d'azur sommée à senestre d'un navire à trois voiles latines, d'or, brochant sur la montagne. 
Timbre :  couronne royale fermée.

• Un blason qui est dans le style tableau "paysager", calqué sur celui de Málaga, vu précédemment.
• Les armoiries utilisées par les services de la ville ( à droite) présentent quelques différences avec cette description du blason corrigé: la tour et les rochers ne sont pas d'or, mais "au naturel" = couleur des pierres, la tour est ajourée et ouverte de sable. La ville ne figure pas, et le bateau n'est pas d'or mais d'argent. Parfois : montagne, bateau et tour sont sur les côtés inverses.

Vejer de la Frontera
(Andalousie - Province de Cadix)


• Vejer de la Frontera
Écu mi parti et coupé : au premier : de gueules au château d'or ouvert et ajouré d'azur ( de Castille), au deuxième d'argent au lion de pourpre, armé et lampassé de gueules, couronné d'or (de León) ; au troisième d'or, à un renard passant de sable; à la bordure chargée de la devise en latin et en lettres capitales de sable : "IN DEI NOMINE AMEN" (au nom de Dieu, ainsi soit-il). 
Timbre : couronne royale ouverte.




5e étape - Mercredi 26 Août 2015  :
 Rota  -  Alcalá de Guadaíra


Rota
(Andalousie - Province de Cadix)

• Rota
Écu d'azur, au château d'or, maçonné de sable, ouvert et ajouré de gueules, soutenu par des ondes d'argent; à la bordure d'or chargée d'un chapelet de 54 perles de sable, luisantes d'argent et une croix pattée d'argent intercalée en pointe, le tout disposé en orle.
Timbre : couronne ducale.

Le chapelet du rosaire symbolise le patronage de la ville par la Vierge du Rosaire. Pour ceux qui méconnaissent le rite catholique: chaque perle appelle à une prière, les petites : 10 x " Je vous salue Marie..."; les grosses perles sont pour le " Notre père..." et la croix est pour le "Credo".



Alcalá de Guadaíra
(Andalousie - Province de Séville)
• Alcalá de Guadaíra
Écu, version officielle (à enquerre), datant de 1985 : sur champ d'argent, un pont à trois arches sommé d'un château de couleur "albero" (une terre ocre très commune en Espagne), maçonnés de sable, le château ouvert et ajouré de gueules, sommé de la figure de l'apôtre saint Matthieu, le tout posé sur des ondes d'azur et d'argent et accompagné de deux clés d'or, celle de senestre contournée.
Timbre couronne royale fermée.


 Écu, version avec couleurs corrigées :  d'azur au pont d'argent sommé d'un château d'argent, maçonnés de sable   .../...
 le tout posé sur des ondes d'argent et d'azur, accompagné de deux clés de sable bordées d'argent, celle de senestre contournée.
 Timbre couronne royale fermée.

Le château et le pont représentent les principaux monuments de la ville, qui pendant des siècles étaient la «clé» pour accéder à Séville en venant de l'ouest. C'est pour cette raison que nous voyons des clés. Les ondes représentent le Río Guadaíra, tandis que saint Matthieu est devenu le patron de la ville, car selon la tradition, elle a été conquise par le roi Ferdinand III de Castille le jour de la Saint Matthieu.





une curiosité architecturale de la ville : el Puente del Dragón (le Pont du Dragon), construit en 2007 ; au fond:  le château
des XIIe/XIIe siècles (el Castillo de Alcalá) - photo reproduite sur un timbre, dans une superbe série sur les ponts d'Espagne



6e étape - Jeudi 27 Août 2015  : 
Córdoba (CordoueSierra de Cazorla

Córdoba
(Andalousie - Province de Cordoue)

• Córdoba (Cordoue)
Écu d'argent au lion de gueules, lampassé du même, armé et couronné d'or; à la bordure componnée de 18 pièces en alternance, de Castille et de León.
  Timbre : une couronne royale fermée.


 Le blason de la Province (voir plus haut) est différent dans le nombre de compons de la bordure : 8 au lieu de 18 et où les lions sont tous de gueules; enfin le lion du champ n'est pas couronné. 
 Mais en fait la ville n’utilise plus son blason historique, l'ayant délégué en quelque sorte à la province. Le Conseil municipal a adopté en 1983 un emblème spécifique, ci dessous, montrant une ancienne vue de la cité en 1241. Elle utilise aussi un logo, basé sur cet emblème, en-dessous.

emblème officiel : vue de Cordoue en 1241 en céramique


Sierra de Cazorla :
C'est une des 10 comarcas (comarques en français), de la province de Jaén. Elle regroupe 9 municipalités dont celles de Cazorla et La Iruela, sur le territoire desquelles se déroule l'arrivée de l'étape. C'est dans un site naturel qu'elle est localisée : Le Parc naturel des Sierras de Cazorla, Segura et las Villas qui est un espace protégé de la communauté autonome d'Andalousie.

timbre de 2010 extrait d'une série sur les Parcs naturels d'Espagne
• Cazorla 
Écu en plastron de gueules, une tour donjonnée et couverte d'or, maçonnée de sable, ajourée et ouverte du champ, surmontée d'une étoile d'argent à six branches et accostée de deux crosses d'or, celle de senestre contournée.
Soutien de l'écu : un parchemin au naturel.
Cazorla
(Andalousie - Province de Jaén)


La Iruela
(Andalousie - Province de Jaén)








•  La Iruela 
Écu français : sur un champ d'argent, une croix en filet alésée de gueules, cantonnée en 1 et 4 de deux chaudrons de sable , et en 2 et 3, d'un lion d'or
(blason à enquerre)







7e étape - Vendredi 28 Août 2015  : Jódar La Alpujarra

Jódar
(Andalousie - Province de Jaén)






• Jódar
Carvajal
Écu d'or à une bande de sable, accompagnée en chef à senestre d'une étoile de gueules, et en pointe à dextre d'un château "au naturel" surmonté de trois tours, ajouré et ouvert de sable.
 Timbre : couronne royale fermée.
ce blason (d'or à la bande de sable) est d'origine seigneurial, c'est celui, primitif, de la maison de Carvajal, d'ancienne noblesse, qui ont été marquis de Jódar
• on notera encore l'usage abusif  de meubles en couleur "naturelle" c'est à dire ici,  celle de la pierre, bien commode pour annuler les enquerres ! 





La Alpujarra
La Alpujarra Granadina est une comarca  située dans la partie sud-est de la province de Grenade, dans la communauté autonome d'Andalousie.
La région est connue pour son relief montagneux, occupant la majeure partie du versant sud de la Sierra Nevada. Ce massif comporte des sommets importants et parmi eux eux le Mulhacén (3 478 m.),  point culminant de la péninsule ibérique continentale. La comarca est également située dans le Parc national de la Sierra Nevada et offre parmi les plus beaux paysages naturels visibles en Espagne.
L'arrivée de l'étape sera franchie sur l' Alto de Capileira (alt. 1 565 m.)  sur le territoire de la commune (municipio) de Capileira (photo ci-contre).
.
Capileira
(Andalousie - Province de Grenade)
•  Capileira
Écu espagnol, parti : au premier d'or à une branche de chêne avec trois feuilles, de sinople ; au deuxième de sinople à deux cheminées accolées aux sorties de sable; enté en pointe d'azur, à une montagne d'argent mouvant de la pointe surmontée d'une étoile des neiges d'argent, boutonnée d'or.
Timbre :  couronne royale fermée.

L'étoile des neiges de la Sierra Nevada  n'a rien à voir avec l'edelweiss alpin. C'est une espèce endémique, de la famille des plantains : Plantago nivalis. 

Le chêne aussi est une espèce typique très présente dans les zones montagneuses d'Espagne: Quercus pyrenaica.
cheminées typiques de la région de l' Alpujarra




8e étape - Samedi 29 Août 2015  : 
Puebla de Don Fadrique Murcia (Murcie)


Puebla de Don Fadrique
(Andalousie - Province de Grenade)

•  Puebla de Don Fadrique

Échiqueté de quinze pièces d'argent et d'azur, avec un casque d’acier sommé de plumes d'autruche du même, brochant en abîme; bordure componée de 12 compons alternés aux armes de  Castille et de León.
Timbre : couronne ducale.
duc d'Albe

•  Ce blason est dérivé des armes de Don Fadrique Álvarez de Toledo, deuxième duc d'Albe (1460-1531), quand les "Rois Catholiques" Ferdinand II et Isabelle, lui ont accordé la seigneurie sur ces terres en 1488.





Murcia
(Région et Province de Murcie)
version traditionnelle des armoiries
version corrigée selon les règles de
 l'héraldique (rapport de la Real Academia
 de la Historia en 1968)




•  Murcia / Murcie

De gueules, au cœur du même en abîme, bordé d'une filière d'or et d'une bordure d'argent portant la devise en latin, en lettres de sable : "PRISCAS NOVISSIMA EXALTAT ET AMOR", chargé d'un lion d'or tenant une fleur de lys d'argent, sommé d'une couronne d'or, accompagné de six autres couronnes du même
métal, deux, deux et deux ; le tout à la bordure componnée de 16 compons alternés aux armes de  Castille et de León.
Timbre : couronne royale fermée.

Cette ancienne ville fondée par les musulmans d'Al-Andalus, vers 825, a été progressivement conquise par les royaumes chrétiens de Castille et d'Aragon au XIIe siècle. C'est le roi de Castille Alphonse X le Sage,  qui en 1291, lui a concédé, pour sa fidélité, une bannière et un sceau avec la représentation symbolique de cinq couronnes.
• En 1361, le roi Pierre Ier le Cruel lui accorde le privilège d'une sixième couronne à rajouter sur les sceaux et la bannière ainsi que l'orle (bordure) aux armes de Castille et León
• En 1575, le Conseil de la ville demande au roi Philippe II de droit de modifier le blason par le rajout d'un cœur au centre de l'écu, en l'honneur au roi Alphonse X (voir plus haut) pour son attachement à la ville. Le cœur et les entrailles du souverain avaient été transférés en 1525 dans la cathédrale de Murcie alors que son corps est inhumé à Séville. Demande acceptée. 
• Enfin en 1709, en pleine guerre de Succession d'Espagne, le roi Philippe V, pour récompenser la loyauté de la cité envers lui, lui accorde le rajout symbolique d'un lion tenant une fleur de lys, la devise "Priscas novissima exaltat et amor" ( qui signifie en gros "louer et aimer l'ancien comme le nouveau"), et une septième couronne sur et autour du cœur central.  




Communauté autonome et province
de Murcie / comunidad autónoma
 uniprovincial de Murcia

blason stylisé officiel 
de la Région de Murcie





la suite du parcours la semaine prochaine ... → ICI


Pour suivre la course, étape par étape par les cartes, les classements et les statistiques, etc...je vous invite à consulter l'excellent site de La Vuelta 2015 → ICI  (en trois langues : ES/FR/EN)




Crédits :
cartes :  www.lavuelta.com
blasons ( vous pouvez visualiser les références des dessins en passant la souris sur les images) :
en majorité : 
es.wikipedia.org  ou commons.wikimedia.org
sites.google.com/site/simbolosdeandalucia/
les logos viennent des sites officiels de chaque commune ou institutions.

carte des Régions et Provinces concernées par le sujet (en couleurs foncées)




            Herald Dick
.
.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire