lundi 12 janvier 2015

Les blasons des métiers et corporations #05 -
la série 1306 des cartes postales des éditions Barré et Dayez

 E   lles sont bien connues des passionnés d'héraldique surtout s'ils cumulent cette passion avec la fréquentation des bouquinistes, marchands ou collectionneurs d'objets anciens.  L'éditeur parisien de cartes postales illustrées Barré et Dayez s'est fait une réputation depuis 1925 par la qualité et la beauté de ses réalisations en lithographie et en couleurs. Elles sont facilement reconnaissables grâce au logo de l’éditeur : les lettres BD entrelacées dans un rectangle, au bas du verso qui comporte également un numéro de série suivi d'une lettre. La maison Barré-Dayez a édité de nombreuses séries thématiques : plats régionaux, les petits métiers, les villes, les blasons, la chasse à courre, les moulins à vent, les coiffes régionales, les costumes de nos provinces, les cartes géographiques, les mots historiques, les fables de La Fontaine, les mois de l'année, etc… La fabrication s’arrête au début des années '1970. 
   Dans les années '1930/'1960, plusieurs séries de cartes postales héraldiques sont sorties de leur imprimerie et ont fait la joie des collectionneurs, dont je fais partie. Outre les blasons des Provinces françaises, belges, et un grand nombre de villes françaises, les plus recherchés, c'est une suite plus confidentielle, celle référencée par l'éditeur avec le n°de série 1306 que je vous présente ici. Il s'agit d'un jeu complet de 25 cartes illustrées avec des blasons de métiers et corporations constituées à Paris jusqu'à leur dissolution sous la Révolution.
  Les dessins originaux qui ont servi de modèles aux illustrateurs sont recensés et visibles dans l'Armorial Général de France établi par Charles-René d'Hozier, juge d'armes et généalogiste du roi Louis XIV, qui l'a réalisé, à la suite de l'Édit de 1696. 
 Si vous êtes attentifs, vous remarquerez qu'en dessous de l'écu principal, plusieurs petits écus sont placés dans un faux désordre: ils complètent le sujet en représentant des corporations de métiers de même nature, et leurs dessins sont également connus dans  l'Armorial Général de France. Enfin, un modèle de cachet de cire rouge portant un sceau, plus discret, placé à droite est lui aussi en rapport avec le sujet. 


1306 A - corporation des Rôtisseurs

1306 B - corporation des Boulangers

1306 C - corporation des Horlogers

1306 D - corporation des Menuisiers

1306 E - corporation des Pâtissiers

1306 F - corporation des Drapiers

1306 G - corporation des Bonnetiers

1306 H - corporation des Papetiers et des Cartonniers

1306 J - corporation des Peintres et des Sculpteurs

1306 K - corporation des Chirurgiens et des Barbiers

1306 L - corporation des Traiteurs et des Hôteliers

1306 M - corporation des Médecins

1306 N - corporation des Poissonniers

1306 O - corporation des Bouchers

1306 P - corporation des Cordonniers

1306 Q - corporation des Jardiniers

1306 R - corporation des Tailleurs

1306 S - corporation des Vignerons

1306 T - corporation des Chapeliers

1306 U - corporation des Merciers

1306 V - corporation des Imprimeurs et des Libraires

1306 W - corporation des Épiciers, des Confiseurs et des Apothicaires

1306 X - corporation des Orfèvres

1306 Y - corporation des Serruriers

1306 Z - corporation des Charcutiers




Pour admirer quelques autres réalisations de la maison d'édition Barré et Dayez voici quelques sites de passionnés :
  • Passion Barré Dayez → ICI
  • Heraldry of the World (en anglais) → ICI

 et vous pouvez aussi les acheter ou les échanger grâce, en particulier, au site d'enchères spécialisé Delcampe, sur lequel je me suis d'ailleurs reposé pour réaliser ce sujet → ICI

Je vous invite à revoir un mes de anciens sujets → ICI afin de compléter l'exploration des temps anciens, avec des métiers disparus aux noms étranges !


Les dessins originaux des armoiries dans l'Armorial Général de France , sont disponibles sur Gallica (BNF), Généralité de Paris, volume IICI  et  volume II → ICI
(vous pouvez vous amuser à les retrouver avec la table des matières de chaque volume, à la lettre P, sous le nom de :  Paris (de) les Rôtisseurs, etc ...)




                            Herald Dick

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire