mardi 4 novembre 2014

Histoire parallèle : 3-5 novembre 1914-2014 -
première grande bataille dans l'Afrique orientale allemande

  Des opérations militaires ont déjà été déclenchées dans toutes les colonies allemandes d'Afrique : Togo, Cameroun et Sud-Ouest-Africain, avec des résultats très différents selon les circonstances. Il restait un des bastions les plus importants et les mieux défendus du dispositif colonial du Reich allemand : le protectorat d'Afrique Orientale , en allemand : "Deutsch Ostafrika Schutzgebiet", capitale: Daressalam (Dar-es-Salam). Ce grand territoire correspond de nos jours aux contours de la Tanzanie (l'ex-Tanganyika, pour être précis), sans les îles de Zanzibar qui étaient un protectorat britannique, mais augmenté du Rwanda et du Burundi. Les hostilités vont commencer d'abord sur l'Océan Indien avec un jeu du chat et de la souris entre marines allemande et britannique, avant que les troupes coloniales des deux empires s'affrontent, par d'innombrables batailles sur le sol du Tanganyika.  Plus tard les troupes belges du Congo et les portugais du Mozambique entreront aussi dans les opérations inter-frontalières. Ces affrontements dureront pendant tout le conflit, jusqu'en novembre 1918 : c'est le seul territoire colonial allemand qui sera invaincu militairement, grâce à un homme exceptionnel : Paul Emil von Lettow-Vorbeck ,  général commandant des troupes de protection coloniales en Afrique orientale allemande.

pavillon des navires de guerre de la marine britannique
 en 1914
pavillon de guerre de la marine allemande en 1914
drapeau colonial du gouverneur général
des Indes britanniques  en 1914
drapeau colonial du gouverneur de l'Afrique Orientale
 allemande en 1914
portrait à cheval du Général de la Schutztruppe : Paul-Emil von Lettow-Vorbeck


• 20 septembre 1914 :  près des côtes de Zanzibar, qui est un protectorat britannique dans l'océan Indien, le croiseur allemand Königsberg (photo ci-dessous) coule le croiseur britannique HMS Pegasus.  C'était la première d'une sére d'affrontements navals au large de la côte africaine. 
  Le Königsberg sera finalement détruit par sabordage en juillet 1915 dans le delta marécageux du Rufiji, où il croyait échapper à la traque de la Royal Navy : une histoire absolument épique, digne d'un scénario de film, dont vous pouvez lire le récit →ICI.

Le Königsberg, avant et après !! sabordé dans le delta du Rufiji
armoiries (triples) de la ville prussienne de Königsberg
(c'est aujourd'hui : Kaliningrad, dans la Fédération de Russie)
armoiries navales du HMS Pegasus


drapeau du Sultanat de Zanzibar
drapeau du Résident (gouverneur) britannique à Zanzibar


timbres du Sultanat de Zanzibar sous protectorat britannique en 1913 : portrait  du sultan Khalifa bin Harub
 (sultan de 1911 à 1960) et un dhow, bateau de commerce arabe typique.
badge colonial des drapeaux britanniques de Zanzibar
(visible au centre du drapeau plus haut)
soldats indiens contre allemands

badges d'identification des colonies britanniques d'Afrique orientale et centrale présents sur les drapeaux de type  "Blue ensign"
 page extraite de l'ouvrage : "Flags, Badges, and Arms of the British Dominions Beyond the Seas Printed for His Majesty's Stationery Office by Darling&Son,Ltd" (Londres - 1910).
 
drapeau "blue ensign" de la colonie britannique du Kenya

• 3 au 5 novembre :  La bataille de Tanga, est le premier affrontement majeur en Afrique de l'Est. Nous sommes à quelques kilomètres des côtes et de la frontière de l'Afrique Orientale britannique (le Kenya actuel). Le débarquement amphibie réalisé par les Britanniques est un désastre.  La bataille se conclut par une victoire allemande malgré un rapport de force défavorable. Plus de 300 soldats indiens seront sacrifiés dans cette opération, contre 70 morts côté allemand dont 55 soldats africains (appelés askaris).  Les allemands captureront également un important stock de munitions ennemies abandonnées sur les plages qui permettra d'équiper ainsi l'armée de von Lettow-Vorbeck pour toute l'année suivante.

carte postale allemande d'époque (1898):  Bienvenue à  Tanga !
drapeau colonial du gouverneur de l'Afrique Orientale allemande en 1914
Vue d'époque de la baie de Dar-es-Salam au Tanganyika.
coupon d'achat pour produits alimentaires valant 75 pfennigs allemands
fragment d'une carte allemande d'époque : le delta de la rivière Rufiji est face à l'île de Mafia et la ville de Tanga
se trouve face à l'île de Pemba

uniformes des troupes coloniales allemandes en 1914
uniformes des troupes coloniales allemandes en 1914
un célèbre guerrier "Askari " de la Schutztruppe allemande; ce terme d'askari,
mot d'origine arabe qui signifie soldat, désigne les combattants indigènes en général.

carte du monde en guerre avec au centre : les opérations en novembre 1914 en Afrique
Projet d'armoiries pour l'Afrique Orientale (1914) - carton original signé (fac-similé)
blason : une tête de lion au naturel
Au printemps 1914, un projet, initié par un secrétaire d'état de l' administration
 coloniale impériale du nom de Wilhelm Solf proposait des armoiries et des drapeaux
 pour chaque colonie allemande. Ce projet se basait sur l'exemple des colonies britanniques.
Enthousiasmé, l'empereur Guillaume II fit rajouter en chef  le "Reichsadler"
(l'aigle impériale) avec son blason et en timbre la couronne impériale.
Le drapeau (ci-dessous), ne comportait , lui que le blason sans couronne.
La guerre était arrivée entre temps, ces symboles n'ont jamais été officialisés.
carte postale philatélique allemande avec armoiries impériales et timbres
et  timbres d'époque montrant le yacht impérial de Guillaume II : le  "Hohenzollern"
vignette de propagande de l’Allemagne  avec drapeau de guerre
de la marine et la silhouette du yacht "Hohenzollern"
pièce de monnaie locale avec la couronne
 du Saint Empire
village Maasaï avec le mont Kilimandjaro dans le fond : carte postale allemande d'époque.
belle vignette de propagande éditée en Allemagne, après guerre (1922) -
 le texte dit :"L'homme viendra sauver ce pays".



                   Herald Dick

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire