jeudi 2 janvier 2014

Capitales du monde : Asuncion

' est notre première capitale de l'année 2014 : une ville et capitale sud-américaine qui est très méconnue en Europe. Donc, c'est pour cette raison que nous allons nous y arrêter pour la découvrir à travers ses symboles.




Nous voyons ci-dessus les armoiries officielles actuelles, le drapeau du district de la capitale paraguayenne (distrito capital) et le logo institutionnel ci-contre.

  Blason : "Écartelé, au premier, d'azur à l'image de Notre-Dame de l'Assomption, sur un nuage, le tout d'argent; au deuxième, d'azur, à l'effigie de San Blas (Saint Blaise) en habit d'évêque, levant son bras droit dans un acte de bénédiction et tenant dans sa main gauche une crosse épiscopale, le tout d'argent; au troisième, d'azur au château d'argent ouvert et ajouré du champ; au quatrième, d'azur à un arbre arraché, mouvant de la partition à dextre et au centre un lion posé, avec sa queue enroulée autour d'un palmier naissant à senestre, le tout d'argent".

L'origine des premières armoiries remonte au 16 Octobre 1600. Ce jour-là, les membres du Conseil de la ville d'Asunción étaient en session. Entre autres choses , ils ont discuté de la confection d'emblèmes pour les sceaux, des armes pour la ville et ils ont choisi "un lion couronné et une rivière qui représente le Rio de la Plata ", qui a été adopté en tant que le premier blason de la ville. C'est plus tard qu'elles prendront leur aspect définitif:
- Le premier quartier se réfère au jour de l'Assomption : le 15 Août 1537, date de la fondation du premier fort qui a donné naissance par la suite à la ville .
- Le deuxième quartier représente San Blas (saint Blaise), évêque martyr et saint patron de l'ancienne province du Paraguay.
- Le troisième quartier figure symboliquement le fort initial autour duquel s'est implantée la ville, et à partir de laquelle seront fondées plusieurs autres (parmi elles, Buenos Aires). La porte largement ouverte symbolise l'hospitalité qui de tout temps a caractérisé la ville et ses habitants.

- Dans le dernier quartier, nous voyons d'abord un arbre, qui représente " l'arbre emblématique de la Biscaye" , au Pays Basque espagnol, pays d'origine de Domingo Martínez de Irala, le premier gouverneur du Paraguay et véritable fondateur de cette ville, qui a prôné le métissage des espagnols et des indiens guaranis. Le lion évoque les conquistadors espagnols,  principalement ceux de Castilla y León. Le palmier, typique du pays , représente "la composante indigène dans la fusion des races" (on dira aujourd'hui des peuples). Et la queue du lion enroulée autour du tronc symbolise cette fusion.
A noter que ce second arbre n'est pas toujours présent sur les anciennes armoiries (voir plus bas).
source texte et certaines illustrations plus bas  : http://heraldicaargentina.blogspot.fr/2011/02/escudo-de-asuncion.html

 

16 - Asuncion


Asuncion, qui signifie "Assomption", en espagnol Asunción, dont le nom complet est "La Muy Noble y Leal Ciudad de Nuestra Señora Santa María de la Asunción", en guaraní: Paraguaý (comme la rivière et le pays), est la capitale et la ville la plus peuplée du Paraguay.

Population 544 309 hab. (2012),  pour l'agglomération : 2 139 490 hab.

Asuncion se situe sur la rive gauche du Río Paraguay, qui fait la frontière avec l'Argentine. Elle a été fondée en 1537 (le jour de l'Assomption). Elle est une des plus anciennes villes d'Amérique du Sud et de ce fait est souvent surnommée " la Mère des Villes". Le site de la ville a sans doute été découvert, d'abord par le conquistador espagnol Juan de Ayolas, sur sa route vers le nord, par la rivière Paraguay , à la recherche d'un passage vers les mines de l'Alto Perú (aujourd'hui la Bolivie ). Plus tard, Juan de Salazar y Espinosa ( mort en 1560) et Gonzalo de Mendoza, ont été envoyés à la recherche de Ayolas, mais ont été incapables de le trouver. Sur le chemin, en redescendant la rivière, Salazar a trouvé les indigènes amicaux, et a décidé en Août 1537 d'y fonder un fort . Il l'a appelé "Nuestra Señora Santa María de la Asunción", car c'était le 15 août , jour de la fête de l'Assomption.

 Centre administratif et financier, important pôle industriel avec des usines de chaussures, de textiles et de tabac, la ville comporte également un important port fluvial.

El Palacio de López est le Palais du Gouvernement paraguayen à Asunción , il a été construit entre 1857 et 1867


Le blason d'Asunción dans le temps :
gravures montrant les premiers sceaux héraldiques de la ville
au XVIIIe siècle
source : Centro Cultural de la Ciudad Manzana  de la Rivera - Asunción
détail du blason à droite

divers tableaux du XVIIIe siècle représentant les armoiries
Une version très colorée parue
 dans le Grand Livre de l'Héraldique
 d'Otto Neubecker (1977)
les armoiries actuelles



Le blason d'Asunción sur divers supports :
série de timbres courants émis lors du 400ème anniversaire de la fondation de la ville (1937)
détails d'un des timbres de 1937, ci-dessus
timbre émis en 1939 pour la Foire Internationale de New York,
 armoiries des deux villes
carte de paiement pour le stationnement urbain
plaque de bronze aux armoiries ornant le piédestal de la statue du conquistador Juan de Salazar, fondateur de la ville.
disque de céramique ornant un mur de la ville

 
Asuncion - Mère des Villes -
Berceau de la Liberté américaine



capitale précédente  →  Astana
capitale suivante     →  Athènes


 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire