lundi 10 juin 2013

Fête nationale du Portugal - le 10 juin

PORTUGAL
República Portuguesa

  Le nom du Portugal vient de Portus Cale, nom d’une place forte romaine en Lusitanie (ancien nom romain du Portugal), située à l’embouchure du Douro, à l'emplacement de la grande cité actuelle de Porto et qui donna son nom au premier comté chrétien créé dans la région (Condado Portucalense). De ce petit comté, le Portugal a été érigé en Royaume au XIIe siècle et est devenu petit à petit la plus grande puissance mondiale du XIVe au XVIIe siècle en concurrence avec l'Espagne (Castille). Par l'entremise de ses fantastiques navigateurs-explorateurs ( Dias, Vasco de Gama, Magellan, Cabral, etc..), le petit (par la taille) pays s'est retrouvé à la tête d'un empire colonial considérable, présent sur tous les continents. Mais tous les empires déclinent un jour et aujourd'hui le Portugal est à la peine dans la crise économique mondiale, ses possessions sont toutes devenues des états indépendants aux XIXè et  XXè siècles, et souvent avec des guerres. Il n'empêche que son rayonnement ancien est encore très présent partout dans le Monde, dans les noms de lieux, dans les traditions populaires et les langues locales et dans l'architecture civile, militaire ou religieuse.

  • Le blason du Portugal a été adopté officiellement le 30 juin 1911 (1ère République) et reprend celui de la monarchie, mais sans la couronne ni les ornements de celle-ci. Description : écu d'argent à cinq écussons d'azur, disposés en croix, chargés chacun de cinq besants d'argent placés en sautoir, et une bordure de gueules chargée de sept châteaux d'or, trois sur le chef, deux sur les flancs et deux vers la pointe, le tout soutenu par une sphère armillaire d'or. 
    Les cinq écussons d'azur (appelés par les portugais les Quinas) symbolisent les cinq rois musulmans que le roi Afonso Henriques a vaincu lors de la bataille d'Ourique (1139). Les besants (points) dans les écus représentent les cinq plaies du Christ (théorie tardive, contestée par les historiens). Les châteaux symbolisent sept des châteaux du Royaume Maure d'Algarve, dernière partie du Portugal continental à avoir été conquise. La sphère armillaire représente symboliquement le monde découvert par les navigateurs portugais durant les XVe et XVIe siècles et par extension s'identifiait avec l'Empire portugais à travers toutes les mers du globe. Les grandes armoiries républicaines complètent le tout par deux branches d'olivier d'or croisées en sautoir et liées par un ruban aux couleurs du drapeau portugais : vert et rouge.


    •  Un autre symbole historique incontournable est la croix rouge sur fond blanc, simple, évidée et plus souvent pattée, qui entre autres,  frappait les voiles blanches des caravelles des navigateurs portugais. Une croix qui en rappelle une autre très connue en France, celle des Templiers, et ce n'est pas une coïncidence. Au Portugal, c'est la croix de l'Ordre du Christ (Ordem de Cristo), un ancien Ordre militaire et religieux portugais, similaire et plus ou moins héritier de l'Ordre du Temple, dont les quelques rescapés ont exilé en partie au Portugal  à cause des persécutions en France au début du XIVe siècle et qui a fait des adeptes dans le pays. L'Ordre du Christ a été par la suite récupéré par la monarchie portugaise en tant que grand Ordre de Chevalerie afin d'honorer la noblesse portugaise. C'est  encore maintenant un Ordre honorifique prestigieux de la République Portugaise dont le grand Maître est par tradition le Président de la République.
  • Le drapeau actuel du Portugal a été officiellement adopté le 30 juin 1911, mais était déjà utilisé depuis la proclamation de la république portugaise le 5 octobre 1910 et la déposition de Manuel II de Bragance. II a la forme d'un rectangle de proportions 2:3, divisé verticalement en vert (sur 2/5e de la largeur) et rouge (sur 3/ 5e restant). Le vert est toujours du côté du mât. Au centre sur la ligne de séparation entre le vert et le rouge figure les armoiries du Portugal, le blason soutenu par la sphère armillaire. Le drapeau a une symbolique républicaine et nationaliste. Le vert  représente l'espoir, elle est associée à la révolte républicaine du 31 janvier 1891. Le rouge représente la lutte, la combattivité mais aussi la joie, l'ardeur. Elle rappelle le sang et les appels à la victoire. Ce ne sont que des interprétations parmi d'autres... Ci-dessous : voici quelques-uns des drapeaux nationaux : en premier le drapeau national civil, à côté un drapeau alternatif utilisé par l'armée (drapeau de guerre), en dessous, entièrement vert sans le rouge : le drapeau de la Présidence de la République et enfin le drapeau du Premier Ministre, avec un sautoir vert sur fond blanc.




cocarde aviation militaire

monnaie standard 2002
(ancien sceau royal de 1144)
monnaie commémorative - 2012

ovale et europlaque automobiles

Chef de l'étatprésident Marcelo Rebelo de Sousa
Capitale administrativeLisboa (Lisbonne)
SuperficieTotale92 090 km²

Terre91 470 km²

Eau     620 km²
Pays frontaliersEspagne.
Frontières1 214 km
Littoral  793 km
Extrêmes
  Points les plus hauts :
.
.
.

Ponta do Pico (volcan des Açores)  : 2 351 m.  
Serra da Estrela (sur le continent) :
1 993 m.
  Point le plus bas :côtes Océan Atlantique : 0 m.
Population10 374 822 habitants
GentiléPortugais, portugaise
Langues usuellesportugais (officielle), mirandais
MonnaieEuro (EUR)
Indicatif téléphonique351
Extension internet.pt
Fête nationale


.
10/06 - Dia de Portugal , de Camões (poète mort en  1580)
e das Comunidades Portuguesas -
fête nationale du Portugal.
Devise nationaleactuellement aucune
Indice de démocratie 33è sur 167 (2014)  ↑+1
Régime




.






.



.


République et démocratie parlementaire depuis 1974 (la Révolution des Œillets). Le gouvernement est dirigé par le Premier ministre (actuellement António Costa). Le pouvoir législatif est représenté par une seule chambre : l'Assemblée de la République (Assembleia da República). Le Président de la République est  garant de l'indépendance nationale, assure l'unité de l'État et du fonctionnement régulier des institutions, et est le Commandant suprême des Forces armées. Le Portugal est pourvu de deux régions autonomes : les Açores et Madère, qui en raison de leur insularité, disposent d'un gouvernement propre.
Membre de l'Union Européenne depuis 1986.




quelques autres emblèmes historiques

armoiries à gauche avec des armes "parlantes" : une Porte pour le Portugal ! cette curieuse représentation
 du blason du Portugal ancien était assez courante dans les armoriaux du Moyen-Âge
celles de gauches sont le Portugal "moderne", mais très fantaisistes, on reconnait néanmoins la croix
de sinople de la maison d'Aviz :  le quadrilobe en dessous demeure sans explications. 
Conrad Grünenberg Wappenduch ( BSB Munich - Bavière) -1483

Évolution du blason du Portugal à partir de la croix d'azur, d'origine bourguignonne, avec l'année théorique d'apparition.
Sammelband mehrerer wappenbücher - ( BSB Munich - Bavière) -1530
armoiries de la dynastie des Aviz (règnes de 1385 à 1580) avec les anges comme supports -
 façade du Monastère des Hiéronymites à  Lisbonne.
La maison d'Aviz (ou dynastie jeanine) est une branche cadette et bâtarde de la maison de Bourgogne (ou dynastie alphonsine), montée sur le trône du Portugal suite à la révolution de 1383-1385 . Ils étaient par conséquent, par leurs ancêtres, des Capétiens, tout comme les premiers rois de France .

évocation de l'aventure initiée par Henri le Navigateur (1394-1460),
 Prince du Portugal, qui a pris la tête de la conquête du monde par les océans

planche des armoiries du Roi Manuel Ier avec sa seconde épouse : la reine Maria d'Aragon en haut
et les princes héritiers (dont le futur Jean III), infants (princes cadets) - Armorial d'Antonio Godinho - 1521
les cimiers au dragon viennent du royaume d'Aragon
détail d'un carte hollandaise datée de 1562 - le personnage marin assis sur une baleine tient un blason du Portugal.
document de la Library of Congress - Washington D.C.
armoiries des rois du Portugal de la Maison de
 Bragança (Bragance) - (règnes de 1640 à 1910)
retour des dragons des ancêtres d'Aragon en supports.

dernier drapeau du Royaume de Portugal  (1830 - 1910)



9 juin  ← pays précédent • pays suivant  →  ◙  10 juin

Herald Productions


.




Pour aller plus loin dans la visite des emblèmes et armoiries du Portugal , à travers les 10 plus grandes villes du pays, vous pouvez encore consulter le sujet suivant  : ICI 



£ē þěţišíęř...

comme à la fin de certains films, on prend plaisir à regarder les bêtisiers, il en est de même pour mon film à moi :

National day 2016 by Google


National day 2015 by Google


National day 2013

2006


2 commentaires:

  1. Petite correction: La dynastie d'Aviz règne au Portugal jusqu'à la crise dynastique à la suite de la mort du cardinal-roi Henri en 1580 et nom jusqu'en 1528 comme marqué dans l'article . Le roi Emmanuel Ier meurt en 1521 et son fils et successeur règne jusqu'en 1557.
    Dynastie d'Aviz:
    Jean Ier - 1385 - 1433
    Edouard - 1433 - 1438
    Alphonse V - 1438 - 1481
    Jean II - 1481 - 1495
    Emmanuel Ier - 1495 - 1521
    Jean III - 1521 - 1557
    Sébastien Ier - 1557 - 1578
    Henri - 1578 - 1580
    Antoine - 1580 (- 1583 aux Açores)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien vu ! la branche des Aviz-Beja prend fin en 1580 et est suivie de l'union avec la couronne d'Espagne.
      Une coquille dans le texte que vous êtes le premier à relever ... merci
      HD

      Supprimer