samedi 22 juin 2013

Capitales du monde : Ashgabat

 P   resque deux mois après les îles du Pacifique, la précédente étape de ce périple nous transporte des îles Samoa en Asie centrale, pour une cité très peu connue du monde occidental. Si le contexte politique de ces nouveaux états issus de l’éclatement de l'Union Soviétique laisse à désirer  sur le plan démocratique, du point de vue architectural, ces nouvelles capitales sont un émerveillement pour les yeux, au même titre que les cités gratte-ciel des Émirats arabes ou celles de Chine.




13 - Ashgabat


Ashgabat,  ou Aşgabat  en turkmène,  Ашхабад (Achkhabad ) en russe et même s'écrivant Achgabat en français est la capitale du Turkménistan.

Population   683 260 hab.

Il y avait juste un village du même nom à l'emplacement depuis approximativement 1818. Ashgabat a été fondée en 1881, près de la frontière iranienne. A l'époque elle était la limite extrême sud de l'Empire de Russie qui y avait établi une place fortifiée qui attira les commerçants, en relation avec la Perse toute proche. À la suite de la prise du pouvoir par les bolchéviks, la ville fut renommée Poltoratsk en 1919. Le nom d'Achkhabad fut rétabli en 1927 à la faveur du renforcement de la position du parti communiste au Turkménistan. Depuis 1991 , la ville a connu une croissance rapide et devenue métropole, elle est la capitale de l'état indépendant du Turkménistan. Elle est située dans une zone aride entre les montagnes  de Kopet-Dag au sud et le désert de Kara-Kum au nord.

Place et Palais Présidentiel sur fond de montagnes


évolution des armoiries de la ville d'Achkhabad au temps de l'Empire Russe
en partant de la forteresse de frontière jusqu'au tigre symbolique

 
armoiries de la ville russe d'Achkhabad
 
Pin's de l'époque soviétique
logo du Club de Football local

Pour visiter les extraordinaires monuments de la ville, voir cette page  →


capitale précédente  →  Apia
capitale suivante     →  Asmara



 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire