mercredi 11 avril 2012

Histoire parallèle : 11 avril 1912 - 2012 : de Cherbourg à Queenstown

 Notre périple reprend son cours au large des côtes de la Manche, en Normandie, (voir le message d'hier) . Parti de la rade de Cherbourg , la veille en début de soirée , le RMS Titanic  se dirige sans s'attarder en direction de l'Irlande : ce sera la dernière escale.
armoiries de la province de Normandie , interprétées par Robert Louis
(carte postale héraldique - années 50')


Le Titanic arrive vers 11h30 au large des côtes du Comté de Cork. Rappelons qu'en 1912 , l'Irlande est toute entière un territoire de la couronne britannique. La partie sud (future République d' Eire) deviendra indépendante en 1921, après une guerre de libération très meurtrière. 
armoiries du Comté de Cork / Cork county (Irlande)
au centre  : le blason de la ville de Cork , entouré
de ceux des boroughs (communes) de Kinsale (échiqueté),
Youghal (nef) et Bandon (pont). Les petits sont ceux de
Castlemartyr (dextre), Midleton (senestre)
et Charleville (pointe) , le tout formant un trèfle.
source texte : Heraldry of the world (www.ngw.nl)

Le pays, très pauvre, a  connu des épisodes de graves famines au XIXè siècle.  La population se sentant abandonnée ou exclue a massivement opté pour l'émigration, et surtout vers les États-Unis.

Et à Queenstown , ce sont encore beaucoup d'émigrants qui vont monter dans les bateaux transbordeurs ce jour-là. Car comme à Cherbourg , le Titanic a jeté l'ancre au large du port car il ne doit rester que quelques heures immobilisé ...


120 nouveaux passagers prennent place dans les ponts de 3e classe pour la majorité et 7 personnes débarquent à terre.

armoiries "britanniques" de
Queenstown (Irlande)

À 13 h 30, le géant remet les machines en route et prend la direction de l'Atlantique Nord pour raccourcir le temps de traversée au maximum.  Il y a maintenant 1316 passagers et 886 membres d'équipage à bord. Beaucoup ne reverront plus la terre, ils ne le savent pas encore, au contraire , c'est une grande allégresse qui les anime sur ce bateau de rêve... Les joies de la croisière de grand luxe pour certains , et l'espoir d'une nouvelle vie plus heureuse pour d'autres.
Badge de la White Star Line


















au mouillage au large de Queenstown , à gauche le transbordeur amenant les passagers irlandais
au premier plan le pilote du port - (évocation sur carte postale)

Si vous cherchez sur une carte actuelle la ville et le port de Queenstown en Irlande , vous ne trouverez rien. Après l'indépendance de la République d'Irlande, le nom de la ville, trop britannique, comme de nombreuses villes du pays, a été remplacé par le toponyme en langue gaélique. La ville s'appelle maintenant Cobh . Les armoiries elles aussi ont changé.

armoiries de la ville de Cobh (Irlande)
le vaisseau trois-mâts a été remplacé par une
 galère (lymphad) antique, mais sans rames ,
juste les trous pour leur passage !
la devise se traduit par :
 "le meilleur port de la flotte" 

Prochain point :  demain


                       Herald Dick



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire